5G : complot et propagande sous faux drapeau

dimanche 26 avril 2020, par Etienne Maillet.

La loméchuse est cet insecte qui prend la place de la reine des fourmis après l’avoir tuée. Mimant son odeur, elle se fait ensuite nourrir par les ouvrières. La théorie du complot ressemble à cette loméchuse. On a vu apparaître, en plein crise pandémique, une théorie du complot selon laquelle le Coronavirus serait la conséquence du déploiement de la 5G, préalable au déploiement promis de milliards d’objets connectés. Aucune preuve scientifique se sont empressés de démentir les medias. Qui n’ont pourtant fourni aucune preuve du contraire.

Pourtant s’agissant d’une technologie micro-onde d’origine militaire, la relation n’est pas théoriquement infondée : rien de farfelu dans l’hypothèse qu’un champ électrique puissant n’altère le matériel génétique. Mais, tout comme son antithèse - aucune relation entre les micro-ondes et l’altération de l’ADN ou de l’ARN, altération dont le Coronavirus serait le produit – les deux options sont infalsifiables : soit que le champ scientifique ait été saturé d’études spécialement commandées pour démontrer le contraire, soit qu’elles soient trop rares pour la raison que leurs commanditaires, tels des associations citoyennes, sont trop impécunieuses pour en réaliser en qualité et quantité suffisante.

Mais une autre hypothèse peut être avancée. D’où émane le complot. Il s’agirait de messages diffusés par des internautes. Qui sont ces internautes anonymes ? Ce peut être n’importe qui. Comme par exemple des internautes sous faux drapeau, agissant pour quelque commanditaire. Commanditaire dont l’objectif ne serait pas de discréditer la technologie 5G, mais de discréditer les opposants à cette technologie.

Comment ? En propageant l’idée que les réfractaires seraient des obscurantistes irrationnels opposés au sacro-saint progrès. De fait, la technique est bien rodée. Elle repose sur un moyen désormais classique inauguré par les cigaretiers , à savoir l’instrumentalisation du doute : « Calomniez, calomniez : il en restera toujours quelque chose ». Objectif : maintenir la controverse vivante de telle manière que ne s’impose aucune vérité définitive. Complot sous faux drapeau : c’est loin d’être improbable, dira-t-on par litote.

Complot

Complot : le terme est employé dans les conclusions Master Settlement Agreement (1998) clôturant un procès opposant quarante-six états américains aux grands cigarettiers qui ont, selon les procureurs fédéraux US "préparé et exécuté – et continuent à préparer et exécuter – un vaste complot depuis un demi-siècle pour tromper le public" . Les géants du tabac furent condamnés à des peines financières , 188 milliards d’Euros, payable sur dix ans. Autrement dit, ces multinationales répercutèrent ces charges sur le prix de tabac, de sorte qu’on peut estimer qu’il n’y a pas eu peine du tout, dès lors qu’aucune contrainte par corps contre les maîtres du complot. Au point qu’on peut oser dire que la sanction, le droit qui la justifie, et l’état de droit qui le soutient font tout aussi partie du complot.

Dans le cas de la 5G ici exposé, il se trouve que dès les début de l’épidémie de Covid, l’Etat français passant par-dessus le parlement, relaxe par ordonnance [1].les conditions d’installation des dispositifs 5G. On pourrait multiplier de tels exemples venus d’horizons divers : OGM, sodas, etc.
Avec un peu d’expérience, on finit par repérer ces informations ou actions, dont le caractère parait trop coordonné, trop synchronise pour être honnête. On a vu récemment une campagne se développer visant à rendre sympathique Carlos Ghosn, avec l’intervention, pas nécessairement gratuite le Loïk Le Floch-Prigent, cet affairiste proche du pouvoir et multi-condamné. Naguère, nombre d’assistants parlementaires étaient issus du monde militant. Ils sont nombreux aujourd’hui à provenir des agences d’influence, dont les clients proviennent pour leur part du grand capitalisme international.

Bizarrement Twitter, aujourd’hui (24 avril) annonce supprimer, grâce à ses algorithmes des millions de messages assimilant 5G et pandémie. Rien à envier avec la censure dont les autorités chinoises frappent désormais les études sur l’origine du coronavirus. faite par le gouvernement chinois Trop de coïncidence dans cette campagne de flétrissement des opposants à la 5G pour que l’article du Monde, assimilant les opposants à la 5G à des imbéciles ne tombe comme à point nommé (le Monde est d’abord propriété des milliardaires Niel et Pigasse).

La 5G altère-t-elle le code génétique. N’entrons pas dans le piège vicieux d’affirmer ou d’infirmer l’une ou l’autre thèse. C’est bien sur ce terrain que l’on souhaite nous amener. Semer le doute, nourrir le doute. Voyons au-delà, latéralement. Quelles conditions rendent possibles de telles manipulations, de tels complots ? Sinon le caractère massif des mastodontes industriels manipulant les opinions publiques via des media de masse également obèses ?

Infomercial

Il se profile une tendance à la disparition de l’information libre. Infomercial est un néologisme désignant la convergence entre information, marketing et publicité dont rêvent les grands patrons de media. Il n’y aurait plus d’information que payantes et fournies par ces officines d’influence dont les clients sont de grands groupes industriels ou financiers.

Oligopoles industriels ou médiatiques n’existent que parce que les démocraties que nous habitons sont de purs paravents. Leur taille, leur puissance de feu, d’influence, de manipulation, de corruption même les rendent incompatibles avec la démocratie.
Bien plus qu’il ne les dessert, le complotisme leur convient. Ils le nourrissent. Tant et si bien qu’il devient impossible de s’assurer de la véracité d’une information.

De sorte que si les régimes qui sont les nôtres étaient réellement démocratiques, pour recréer la confiance en vers les médias, leur premier soin serait de démanteler ces foyers complotant contre la démocratie.

Notes

[1ordonnance n° 2020-320 du 25 mars 2020


5 Messages

  • 5G : complot et propagande sous faux drapeau Le 30 avril à 15:17, par Bruno Monier

    Merci Etienne pour cet article. Belle plume ! Pour ma part je ne crois pas aux complots ni aux anti-complots. Tout ça n’a pas de sens, si ce n’est restreindre notre monde complexe à des considérations binaires, oui/non, pour/contre. Pour suivre l’analogie que tu fais avec la guerre en Irak à l’époque, si on était contre la guerre on n’était catalogué automatiquement comme « pour » la dictature, ou comme en 2005 lors du traité Européen, si on était contre ce traité alors on était anti-européen voire pro-guerre comme l’affirmait un jour dans une édito dans Charlie Hebdo Philippe Val. Donc, ces histoires de complots et contre-complots sont abjectes car elles réduisent le champ de réflexion. Notre monde est complexe et ce qui y figure au premier rang ce sont des « systèmes ». Ces systèmes (politiques, industriels, financiers, médiatiques...) n’ont d’autre objectif que leur propre existence et développement et plus particulièrement, leur propre survie. Pour cela ils peuvent s’allier évidemment quand cette alliance est bénéfique aux deux (presque de la coopération), mais ils peuvent aussi se combattre. Le fait est que, pour ces systèmes, ce qui est hors système est soit inexistant (« les gens qui ne sont rien ») soit une menace. Si la population accepte d’en être une véritablement, les choses pourront changer...

    Répondre à ce message

  • 5G : complot et propagande sous faux drapeau Le 28 avril à 21:26, par catherine farriol

    Si on compare les cartes de déploiement 5G et les cartes contamination Covid, ça coincide. Mais ce sont aussi de grandes villes avec des métros, bus.
    Ma voisine a trouvé de nombreux moineaux, mystérieusement morts dans mon village, mais je ne sais pas s’il y a des antennes à proximité (Drome des Collines).

    Répondre à ce message

    • 5G : complot et propagande sous faux drapeau Le 28 avril à 22:42, par Etienne Maillet

      L’objet de cet article n’est nullement de rapprocher Coronavirus et 5G, même si la 5G, au même titre que les pesticides, perturbateurs endocriniens, participe à fragiliser les systèmes immunitaires, comme les pesticides fragilisent les endophytes, ce qui retour favorise l’apparition de phytopaties. Mon article porte sur la manipulation de l’information par des centralités productrices de messages, centralités de plus en plus resserrées dont le comportement évoque le complot.
      Voir aussi, sur le même sujet Enfants, cigarettes et complot

      Ceci dit, la 5G est extrêmement dangereuse.

      Répondre à ce message

  • 5G : complot et propagande sous faux drapeau Le 26 avril à 11:13, par rutabaga

    Bonjour

    En théorie il faudrait demander aux médecins du monde entier (à travers l’OMS ou pas) de chercher s’il y a un rapport entre l’exposition à la 5G et la sensibilité au sars-cov-2, indépendamment de tous les autres facteurs.
    En pratique, quand on voit comment le nombre de morts est comptabilisé, je pense qu’il vaut mieux laisser tomber ce truc et chercher ailleurs des arguments pour démontrer les problèmes de santé créés par la 5G.

    Répondre à ce message

    • 5G : complot et propagande sous faux drapeau Le 28 avril à 09:33, par EM

      En réalité, même cela n’est pas possible, car la recherche médicale est très largement financée par d’énormes intérêts privés, et qu’à l’inverse la recherche publique est de plus en plus inexistante. Récemment sur France Inter intervenait un « spécialiste » de l’Agence nationale de sécurité sanitaire , à propos de la 5G. L’Agence a procédé à une méta-analyse, c’est-à-dire à une synthèse des études connues. D’où elle a conclu que la 5G est inoffensive. Il faut comprendre el vice derrière cette procédure. Car les acteurs déployant la 5G sont très peu nombreux, très puissant, très riches, et ont d’importantes capacité de lobbying. Ils sont en mesure de commander et payer des millions d’études, qui bien évidemment concluront toutes dans le sens qui leur convient. J’au eu par exemple entre les mains un document émis par l’industrie du tabac qui comportait des milliers de citations scientifiques concluant à l’innocuité du tabac. De sorte que lorsqu’on réalise une méta analyse on en conclut nécessairement à l’innocuité de la 5G. On trouve les résultats dont on a abreuvé le système. Garbage in, garbage out ! Il faut comprendre qu’il s’agit d’une politique organisée, planifiée et déployée sur des décennies. Elle n’est possible qu’en raison de la richesse, de la puissance et du faible nombre des acteurs. Faible nombre qui leur permet de s’organiser. Autrement dit, plus ils sont puissants, moins ils sont nombreux, moins la théorie du complot est une théorie, plus elle devient une réalité. Ce genre de stratégie a été par exemple déployé depuis 1949 par la Chine, dans un énorme mouvement d’expurgation d’abord de l’information (livres, films, journaux) puis remplacés par de l’information conforme, avec une insistance sur les médias destinés aux enfants. Souvenons-nous que la première guerre d’Irak, d’où est issu le bordel actuel au Moyen Orient a commencé par l’énorme mensonge proféré par le chef d’Etat major des armées US déclarant devant le Congrès, en brandissant un flacon censé contenir une arme chimique, que l’Irak possédait des armes de destruction massive. Un mensonge, une injure au Congrès, censé lui aussi être démocratique et une forfaiture. On ne sortira jamais d’une telle guerre d’information qu’en démantelant les centres de production de cette désinformation, medias hyper concentrés, et leur sponsor, mastodontes industriels et financiers

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft