Poster un message

En réponse à :

Logement en Biovallée : un constat consternant

1er mars 2018 22:15, par Paul Breynat

« On ne sera pas de trop »
« C’est aussi à nous de nous organiser pour faire Biovallée », estime Yann Louvel, coordonnateur de la campagne « Climat-énergie » du réseau international d’ONG BankTrack. Pragmatique, il préfère mettre les mains dans le cambouis, au plus vite, plutôt que de critiquer : « Ce coin est idéal pour faire un territoire exemplaire, mais nos deux faiblesses majeures sont les transports et l’énergie : ici, sans voiture, on est mal, et le nombre de bâtiments qui sont des épaves énergétiques est colossal. Donc, on ne sera pas de trop à aller dans le même sens, citoyens et élus. Le temps presse. » (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft