Une critique radicale de la Croissance

un article sur la MCD, sur Reporterre

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 1er février 2018

On sait de manière de plus en plus claire que l’idéologie de la Croissance est une folie destructrice, et que le capitalisme, quelle que soit sa forme, est incompatible avec la démocratie et l’écologie.
Il est donc important de critiquer de manière radicale les bases du capitalisme et de la Croissance.
La Maison commune de la décroissance est un des courants qui s’attèle à cette tache.

A présent, il nous reste encore à remplacer sérieusement et pratiquement le délire mortel du capitalisme et de la Croissance par autre chose : une société solidaire, soutenable écologiquement et socialement, réellement démocratique...
Pour ce faire, il faut être très nombreux.ses et organisées. Et face aux urgences sociales et climatiques, face à la perspective de plus en plus précise d’un effondrement de cette civilisation industrielle, on ne peut plus se contenter d’agir dans ce sens épisodiquement, de temps en temps, quand nos loisirs et/ou notre travail ont un trou. On ne peut plus se défausser sur quelques militants et associations qui se démènent pendant que la plupart des autres attendent en spectateurs.
Si on veut vraiment peser rapidement sur le cours des choses, il faut en fait modifier et organiser nos vies pour que les actions pour remplacer le capitalisme et la Croissance fassent partie de nos priorités et de notre vie quotidienne.

- Voir l’article Pour une critique radicale de la croissance

Extraits de l’article :
Pour l’année 2017, c’est depuis le 2 août que l’humanité consomme à crédit, et de plus en plus inégalitairement. Si l’on veut faire reculer ce jour du dépassement alors on ne peut pas se contenter d’arrêter la croissance, il faut opérer un retour sous les plafonds de l’insoutenable et de l’indécence. Si ce retour est démocratique, il s’appelle la décroissance.

Tout manque de radicalité en amont ne pourra s’attaquer qu’à des symptômes

Faute d’une telle définition aussi claire, radicale et cohérente, la décroissance ne deviendra jamais une puissance assez dangereuse pour inquiéter réellement le monde absurde de la croissance, de l’accélération permanente, de la connexion généralisée.
(...)

- Voir le site de la Maison commune de la décroissance
avec par exemple "« Alerte à l’humanité » : décroissance ou barbarie ?"


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft