Témoignage vidéo #3 : l’école associative Les Cotylédons

A la rencontre des structures drômoises touchées par la suppression des contrats aidés

par Collectif SOS ASSO Drôme.
Mis à jour le samedi 20 janvier 2018

Rappel des deux épisodes précédents : le témoignage de l’épicerie associative Gervanne-Sye, et le café associatif l’Arrêt Public.

L’école associative Montessori des Cotylédons, un beau projet dont vous (re)découvrirez le sort suite à la suppression brutale des contrats aidés.
Hé oui, que ce soit sous forme d’un contrat aidé ou d’une autre façon, certaines associations ont besoin d’un soutien financier. Certaines pour leur démarrage et leur développement, comme c’est le cas des Cotylédons. D’autres de façon permanente, car leur type de mission et le public auquel elles s’adressent ne permet pas des revenus suffisants, que ce soit sous forme d’adhésions ou de vente de produits ou services.

Que peut-on faire, direz-vous ? Hé bien, nous vous renvoyons la balle, utilisez les commentaires pour donner vos idées.
En voici une quand même, d’idée : ce qu’on peut faire, c’est soutenir ceux qui actuellement négocient avec le gouvernement pour bien faire comprendre les besoins du secteur associatif et obtenir ce qui peut l’être. Notamment le collectif des associations citoyennes, qui fait un gros travail mais s’est retrouvé en déficit l’an passé (vous allez dire : mais pourquoi ne demandent-ils pas un contrat aidé ? Ha ha...).

https://vimeo.com/251625209

Pour aller plus loin sur la problématique de la suppression des contrats aidés :

Ils/Elles se mobilisent :


4 Messages

  • Témoignage vidéo #3 : l’école associative Les Cotylédons Le 22 janvier à 16:48, par poulet

    Quand on consulte la Carto-crise, on se rend compte que ce ne sont pratiquement que des associations qui offrent des projets alternatifs et innovants, qui sont impactées par cette décision.
    Les associations amies du pouvoir sont mystérieusement absentes de cette liste.
    Il serait temps que les citoyens puissent décider de l’usage qui est fait de l’argent public, (qui provient exclusivement de leurs impôts !).

    Répondre à ce message

  • Témoignage vidéo #3 : l’école associative Les Cotylédons Le 26 janvier à 14:28, par Mirandola

    Comme l’explique Etienne Chouard depuis plus de 10 ans, c’est le système représentatif (électif) qui signe notre impuissance et confisque la souveraineté au peuple. La toute première action contre ce système consiste à ne plus y collaborer. Hors combien d’entre nous on voté pour ce gouvernement aux dernières élection, obéissant au sempiternel hochet NF ? Comme on fait son lit, on se couche...

    Répondre à ce message

  • Témoignage vidéo #3 : l’école associative Les Cotylédons Le 27 janvier à 14:58, par Mirandola

    Bonjour,
    La vidéo des cotylédons est très intéressante et édifiante quant aux priorités de l’Etat. Il existe peut-être une solution pour faire renaitre cette école (autre que la déscolarisation, le top bien sûr). Je pense à l’École mutuelle (jusqu’à 100 élève pour un seul prof), voir l’École mutuelle - Anne Querrien - Ed. Les empêcheurs de penser en rond.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft