Soirée projection et discussion à Crest, Front social

Film « la sociale », discussion et préparation de la rentrée sociale

par Front social Crest & la région.
Mis à jour le vendredi 1er septembre 2017

Le collectif unitaire « FRONT SOCIAL » de Crest, vous invite à la projection du film "La Sociale", suivi d’une discussion :

rdv JEUDI 27 JUILLET à 20h / salle les Acacias

- Salle située chemin des Acacias, au dessus de la place du Temple à Crest

Le Front Social est une coordination composée de syndicats, associations, collectifs, groupes politiques, salarié-es, chômeurs-chômeuses, de militant-es, de femmes et d’hommes construisant la convergence des luttes et la riposte face aux attaques capitalistes ET cherchant à construire une autre économie, solidaire et soutenable, ainsi qu’une démocratie réelle. Il a vocation à s’amplifier.

- Tract et affiche à télécharger pour diffusion partout

- Infos et contact

- Inscrivez-vous à la liste email de coordination et d’information mutuelle
(liste ouverte à toutes et tous, pour l’information et le soutien mutuel, la coordination, les alertes diverses)
- Description de la liste

Contre la guerre sociale de Macron & son monde, Pour nos droits et nos libertés

En 1945, dans un pays de misère, au sortir de la guerre, les ordonnances promulguant les champs d’application de la Sécurité Social sont votées par le gouvernement provisoire de la République, elles prennent appui sur le programme du Conseil National de la Résistance et sur ce vieux rêve, partagé par les peuples : vivre à l’abri du besoin, en finir avec la souffrance et les angoisses du lendemain.

Aujourd’hui, 72 ans plus tard, les député-es En Marche viennent d’autoriser Macron et son gouvernement à réformer (c’est-à-dire détruire) par ordonnances le code du travail. Mais Macron va plus loin, il étend l’offensive à la sécurité sociale.

Son objectif est sans ambiguïté : individualiser les salarié-es et "Ubériser" (précariser et livrer à la concurrence du marché, chacun.e devenant petit "entrepreneur" sans véritables droits) l’ensemble de la population.

Ce gouvernement c’est aussi :
faire entrer l’état d’urgence dans le droit commun (Préfets, Procureurs, policiers et militaires auront le droit de perquisition, d’assignation à résidence, de réprimer les quartiers populaires et les manifestations), des baisses d’impôts et de charges qui profiteront surtout aux plus riches, la non prise en compte sérieuse des très graves et très urgentes questions climatiques et écologiques (qui toucheront en premier lieu les plus pauvres).


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft