Ricochets

Faire rebondir l’expression libre en Val de Drôme

Accueil > Les Articles > Seulement 7.1% des français ont voté pour le programme de Macron au 2e tour  (...)

Seulement 7.1% des français ont voté pour le programme de Macron au 2e tour !

Macron dit que « la démocratie ce n’est pas la Rue » : quelques remarques et chiffres

mercredi 20 septembre 2017, par Camille Pierrette

Après Hollande et Valls (de feu le parti socialiste), Macron (du parti "en Marche" vers la désintégration) entonne aussi la petite rengaine : « Je crois dans la démocratie, mais la démocratie ce n’est pas la rue […] Si je respecte ceux qui manifestent, je respecte aussi les électeurs français, et ils ont voté pour le changement.  »

Ok, mais la démocratie ce n’est pas non plus une oligarchie de politiciens, de lobbies et de possédants, le tout soutenus par des médias d’ultra-riches, qui s’arrogent tous les pouvoirs, décident de tout d’en haut, utilisent sans vergogne les institutions non démocratiques et gouvernent par ordonnances ou 49-3 !
Et qui en plus sont élus par défaut avec de faibles pourcentages de soutien réel, et qui envoient les CRS pour mater les moindres récalcitrant.e.s !

Les politiciens au pouvoir emploient toujours l’expression "la rue" pour désigner les manifestants, les contestataires, les grévistes et autres mécontents.
Je trouve cette expression méprisante vis à vis d’un droit constitutionnel, elle a pour objectif de rabaisser toute contestation au rang du caniveau, alors que le politicien qui la prononce a été lui élu, avec onction du Medef, il est "L’Elu", celui qui trône à l’Elysée, dans les palais, les conférences de presse et les salons dorés, celui qui sait, qui est très au dessus de la mêlée confuse de la plèbe ignorante et crasseuse.
Par l’emploi récurrent de cette expression, l’élu cherche à se rehausser, à se légitimer et à rabaisser les manants incultes qui osent contester ses augustes décisions unilatérales.
Bien entendu, l’élu aura presque toujours le soutien des gros médias pour marteler cette propagande.

Seulement 7.1 % de français en droit de voter ont soutenu le programme de Macron au 2e tour

Petits rappels sur ce qu’ont voté, ou pas, les électeurs français au 2e tour des présidentielles

- Voir France TV info et d’autres articles.

<<Si l’on additionne les 12 millions d’abstentionnistes et les 4,07 millions de bulletins blancs et nuls, on arrive à un total de 16,1 millions d’électeurs qui n’ont voté pour aucun des deux candidats au second tour. Soit près de 34 % du total.>>

<<Parmi les électeurs d’Emmanuel Macron au second tour, 43% disent avoir voté pour lui en premier lieu pour faire barrage à Marine Le Pen. Toujours selon le sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions*, 33% de ses électeurs disent avoir voté pour lui pour le renouvellement qu’il représente, seulement 16% pour son programme et 8% pour sa personnalité.>>

- On a donc 16% de votants pour le programme Macron sur ses 57% de votes.

Si on comptabilise les non inscrits, quel pourcentage de français ayant potentiellement le droit de voter ont voté pour le programme de Macron ?

# sur 20.8 Millions de votants Macron, 3.2 millions seulement ont voté effectivement pour le programme de Macron.
Ces votants avaient-ils tous bien compris ce qui nous attendaient ?

<<Sur les quelque 45 millions de Français en droit de voter, "un quart ne sont pas inscrits à l’adresse où ils habitent". Soit 7 millions de citoyens mal-inscrits auxquels s’ajoutent au moins 4 millions de non-inscrits. "C’est une anomalie démocratique considérable, qui a une influence sur le vote", insiste le professeur. >>

Macron = 7.1 % de français votants pour son programme !

- Macron a eu en réalité seulement 7.1 % de français en droit de voter qui ont soutenu son programme, et il se permet de la ramener !
(et il faudrait ajouter que ce soutien est souvent obtenu "de force" par la propagande et les fausses vérités martelées par les meetings et des médias complices)

CONCLUSION : Macron peut aller se faire foutre avec sa pseudo légitimité !
Il ferait mieux d’arrêter son délire, de retirer ses ordonnances et toutes ses "réformes" ultra-libérales bidons, d’effacer son sourire idiot et de pratiquer un peu l’humilité.
L’extrémiste cynique et arrogant qu’est Macron (Mr 7.1 %) ferait mieux de se faire plus discret, de raser les murs.
Il serait mieux inspiré de lancer par exemple l’auto-organisation de grands débats approfondis sur quelle société on veut vraiment, avec participation de tout le monde.
Et de favoriser ensuite des actions et transformations institutionnelles en rapport aux vrais défis présents.

Ne nous laissons plus enfumer !
Révocation de Macron et de tout le gouvernement !

Appliquons au plus vite nos propres réformes : démocratie réelle, sortie du capitalisme, décroissance soutenable, autonomie locale accrue, transparence totale des institutions, etc.

Il est grand temps de construire une grande alliance de tous les mouvements sociaux et écologistes, afin de changer radicalement DE société.
Notre intérêt fondamental n’est pas dans la poursuite suicidaire de l’économie de marché et de son système violent, totalitaire, destructeur et injuste.

#onVautMieuxqueCa


Le tyran Macron, agent extrémiste du Medef, avec 7.1 % de français qui ont voté pour son programme au 2e tour des présidentielles (et même 6.6 % selon d’autres calculs), en remet une couche dans l’autoritarisme ultralibéral et méprisant. (Lire l’article du Monde en entier)

On pourrait traduire autrement le titre complaisant du Monde qui est : « Face à la rue, Macron affiche sa détermination à réformer » par « malgré sa mauvaise élection par défaut et le très faible pourcentage de français ayant votés pour son programme (environ 7%), Mr Macron, à la botte du Medef, veut imposer par la force des objectifs ultralibéraux pour achever de détruire notre dignité et liberté, afin de mettre encore davantage les français à la merci des multinationales et des actionnaires ».

  • Le 21 septembre à 08:28, par alain bois

    Dans un premier temps je n’ai pas réussi à suivre le raisonnement donc, pour ceux qui sont comme moi, voila un autre chemin :
    Il y a 45 millions de personnes qui peuvent voter. Il y en a 12 millions qui n’ont pas votés donc il y en a 33 millions qui ont votés.
    Macron a eu 57% soit 18.8 millions. Il y en a 16% de ces 18.8 millions qui ont votés pour son programme ce qui fait 3 millions.
    3 par rapport aux 45 millions cela fait 6.6 % en arrondissant on arrive à 7.1%

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.