Série de documentaires captivants sur le capitalisme

Pour mieux comprendre ses origines, son histoire, son fonctionnement, son idéologie

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 10 août 2017

Une superbe série d’Arte est en libre accès sur Youtube.
Des documentaires très bien faits qui montrent que le capitalisme (l’économie de marché : profit, concurrence, pseudo liberté d’entreprendre, dette, capital, propriété privée partout, marchandisation de tout, ascendant sur le Politique) n’est pas tombé du ciel et qu’il n’existe pas de toute éternité. C’est une pratique, et une théorisation/justification assez récente.
D’autres formes d’échanges étaient pratiqués avant par l’humanité.

Les origines du capitalisme, la montée en puissance du marché privé, remontent aux pratiques occidentales de l’esclavage !
On voit bien au fil des époques les différentes mutations, et le côté destructeur, antisocial et anti-écologique de l’économie de marché qui pourtant est partout vantée comme étant le meilleur système économique possible, voire le seul possible !

- Sur l’espace Youtube d’Arte certaines y sont encore quelques jours, voir aussi une présentation sur cette page :

https://youtu.be/KRA84HkMH5w

Pour moi, les documentaires pêchent quand même sur le fait que les commentateurs et intervenants ne sont pas du tout critiques sur l’idée que les pays occidentaux soient des démocraties. Ils admettent ça comme une lettre à la Poste, leur esprit critique semble s’évanouir complètement sur ce sujet.
Reconnaître que nos pays, leurs gouvernements et Etats, ne sont pas démocratiques permettraient pourtant de mieux comprendre pourquoi ils ont été et sont si favorable, perméable ou soumis à l’économie de marché et à ses thèses délirantes (voir Macron).

En effet, quand les peuples ne gouvernent pas démocratiquement en faisant marcher l’intelligence collective, on a alors des oligarchies, des riches, des patrons, des lobbies qui sont au pouvoir, et qui s’en servent pour leurs intérêts (et de ceux de leurs soutiens), lesquels étant généralement liés à l’expansion sans limites de l’économie de marché, et ce bien sûr en se moquant des graves conséquences sociales et écologiques. Quand les dégâts et crises sont trop importants (risquant de générer des révoltes qui les balaieront), ils se contentent alors d’un peu d’interventionnisme, de lois « progressistes », de droits sociaux ou de droits du travail, mais sans jamais remettre en question les dogmes du capitalisme ni ces structures. Et les coûts ruineux du capitalisme continuent d’être « internalisés » (payés par les contribuables) tandis que les bénéfices sont toujours plus « externalisés » (vont dans les poches des grosses structures privées).

Alors que les documentaires sont bons sur l’analyse historique du capitalisme, et qu’on voit bien que les gouvernements sont très liés à tout ça, il aurait été plus cohérent et juste d’appliquer un esprit critique tout aussi aiguisé au monde politique et à ses prétendues démocraties.

D’autre part, il aurait été intéressant d’avoir des volets sur les tentatives théoriques et pratiques d’alternatives politico-économiques au capitalisme, à l’économie de marché . C’est vrai que ce n’était pas l’objet de la série.
Peut-être que ce sera traité lors d’une prochaine ?


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft