SABRE ET GOUPILLON

ET DIEU DANS TOUT ÇA...

par michel galy.
Mis à jour le mercredi 17 avril 2019

Ferrat l’avait bien dit : « on n’a vu dans l’histoire qu’une seule union qui ait su donner toute satisfaction = le sabre et le goupillon !

Voilà que les temps nous promettent de nous en donner une nouvelle preuve édifiante. Un général est choisi pour diriger les travaux de restauration de Notre-Dame de Paris, nul ne doute que l’alliance de l’art militaire et de l’élan sacré ( aidée de dizaines de millions) parviendra à concrétiser le défi que Macron en chef lance dès aujourd’hui à l’Histoire et à l’univers !
Au delà de l’anecdote, tout ceci nous semble très révélateur (comme un lapsus-un acte manqué) de la manière dont les cénacles dirigeants considèrent le monde et les peuples...

De quels diagnostics, de quelles études de faisabilité, de quels plannings, de quels inventaires de ressources et de compétences mobilisables, provient ce délai de cinq ans que le président a décrété ?
Qu’importe ! La matière et les hommes accompliront ce que la finance et ses volontés réclament, s’y plieront quoi qu’il en coûte. Ne nous y trompons pas, cette illusion, cette volonté de toute-puissance est bien la source de la morgue qui caractérise les maîtres de nos sociétés. La source du mépris intrinsèque et de l’ignorance de ces milliers de talents, de savoir-faire et d’ingéniosité que déploient chaque jour les travailleurs. Qui donc dans le « commando-du-défi de notre Dame » sait ce que sont un brayer, une sciotte, un têtu ? Lequel d entre eux a déjà tenu un outil des heures des mois durant ?
Dont acte : de l’argent, une volonté « forte » et présidentielle, un officier étoilé, une aide du saint esprit, suffiront à transformer le réel en temps et en heures voulus. J’ entends bien qu’avec une telle équipe, il ne sera pas question de dépassements de coûts ou de délais ( ce qui, il est vrai, est rare dans notre pays) .

Si toutefois une telle mésaventure se profilait, nul ne doute qu’avec les lois travail récentes, on pourrait disposer d ’un arsenal adéquat : annualisation des heures supplémentaires désocialisées, prolongation du temps quotidien du travail etc… et si par malheur cela ne suffisait pas, on pourra faire appel à des travailleurs détachés et même faire appel à des entreprises chinoises.

Quel type ce macron, il avait tout prévu !!!!


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft