Récit de la manif multi-luttes à Valence le 14 avril 2018

Plus de 300 personnes déterminées, avec des tracteurs

par Camille Z.
Mis à jour le dimanche 15 avril 2018

Voici un résumé personnel de la manif à Valence.

Au départ de Crest, il y avait deux voitures de gendarmes stationnées au point de rdv à la gare.
On a pu en voir une autre à la sortie de Crest, et une autre avec motards à Montoison.
Bientôt, ils seront postés en bas de chez nous ?!
La préfecture de la Drôme, suite à l’annonce de la participation de la Confédération Paysanne, avait pondu un arrêté préfectoral sournois interdisant samedi la circulation de tracteurs avec remorques agricoles sous peine d’amendes de 135 €, sous prétexte fallacieux de sécurité et de départs en vacances.

Quatre beaux tracteurs sont venus rejoindre le départ de la manifestation au Kiosque du Champs de Mars.
Il s’agissait de protester contre l’invasion militaire ultra-violente de la ZAD par les forces armées pilotées par l’extrémiste Macron et le violent cynique Collomb pratiquant du double langage de type 1984. Ces sinistres individus opposants à la Vie et aux alternatives à leur monde sont activement recherchés par les forces de résistance.

Après quelques prises de paroles, des témoignages sur la répression militaire à la ZAD, le cortège, d’au moins 300 personnes, et les tracteurs se sont dirigés vers la gare pour rejoindre les cheminots en lutte, car même si les attaques immondes contre la ZAD nous mettent très en colère, nous n’oublions pas toutes les autres actions délétères (passées, présentes et futures) de ce gouvernement qui est intégralement au service du monde dont nous de voulons pas, ce monde capitaliste, froid, destructeur, voulant nous transformer en agents libéraux isolés et entrepreneurs d’eux-mêmes, qui veut tout privatiser et empêcher toute aventure émancipatrice en emprisonnant tout le monde dans ses filets mortels.

JPEGLes slogans fusaient, entrecoupés de coups de sifflet et de pétards, en voici quelques uns :

  • De la Zad aux rails, nos luttes n’ont pas de frontières !
  • Collomb dégage, résistance et sabotage !
  • Tous ensemble, RESISTANCE !
  • C’est Macron qu’il faut expulser, c’est Collomb qu’il faut emprisonner
  • Macron dégage !
  • Anti, Anticapitalistes !
  • Tout le monde déteste la police
  • Tout le monde déteste les gouvernements
  • Tout le monde déteste la police, et ceux qui leurs donnent les ordres
  • Rémi, Amine, Adama, Mouna, Théo..., on n’oublie pas !
  • Le Daubé au bûcher

A la gare, des prises de paroles ont eu lieu, avec un mot des cheminots CGT, d’un ancien paysan figure de la résistance du Larzac, et d’autres. La convergence, la jonction et la coordination entre les luttes se mettent en place.
L’ancien du Larzac indiquait que lui avait été plusieurs fois emprisonné et mise en garde à vue, et qu’il était toujours là, qu’il ne fallait pas se laisser abattre.

Devant la gare avec les cheminots

Brigade de clowns en action {JPEG}Brigade de clowns en action {JPEG}
Avant 14h, le cortège, toujours très remonté, a rejoint le rassemblement de l’ASTI contre le projet de loi réformant le Code d’Entrée et de Séjour des Étrangers et du Droit d’Asile ( CESEDA ).
Après un bref incident impliquant des policiers municipaux qui voulaient contrôler l’un des manifestants, le cortège s’est installé un moment sur le pont Mistral. Face à la tension, ils ont du renoncer à leur contrôle.

Nous sommes repartis ensuite sur les boulevards, avec aussi de nouveaux slogans s’ajoutant aux autres :

  • de l’air, de l’air, ouvrons les frontières
  • solidarité avec les immigré.e.s
  • de la terre pour la Zad, du goudron pour Macron !
  • Fermons les banques, ouvrons les frontières
  • Les migrant.e.s sont nos frères et soeurs, le capitalisme et les états sont nos ennemis communs
  • arrêtez de consommer, venez manifester
  • et quelques chants

- Prochains RDV :

  • Mercredi 18 avril : Soupe populaire de lutte au marché de Die, RDV 9h avec vos économes et planches à découper pour préparer tout ensemble + un point info et tractage
  • Jeudi 19 avril : Appel à grève et manifestations, de toutes et tous, pour toutes les luttes, convergences et coordinations (voir par exemple Solidaires)
  • Samedi 21 avril, carnaval de Gap contre les frontières, à 14h depuis le parc de la pépinière (co-voiturage à organiser)
  • mardi 24 avril à 18h30, à la gare de Crest, soirée de soutien à la lutte des cheminots, avec des gréviste de la SNCF, avec point sur les autres secteurs et actions locales, avec buffet, musique et caisse de grève
  • Appel à participation au prochain conseil municipal de Die (en mai),

1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft