Prévention répression retour de batons

par BBC1.
Mis à jour le mardi 10 octobre 2017

Les PV comme les impôts et les feuilles mortes tombent à l’automne

Habitant(e)s et visiteurs,

Sans doute avez vous apprécié Crest et ses environs en foulant des pieds dans la douceur d’un soir les feuilles chatoyantes des marronniers et sans doute vous vous êtes demandé pourquoi tant de zèle de la police municipale pour guetter la moindre de vos distractions quand vous avez autre chose à faire qu’étudier lors d’un stationnement déjà difficile la règlementation particulière peu visible d’une zone bleue changeante sans signalisation horizontale, d’une zone « d’échange » ou pour un arret de 5 mn ou vous échange votre méconnaissance des nouveaux panneaux (bleus mais ou tout est interdit..) en collant un papillon sur votre pare brise, ou simplement parce que vous avez oublié de glisser la dernière vignette d’assurance sous le pare brise (35€) alors qu’un peu de pédagogie et d’information « entre citoyens responsables » serait tellement agréable pour les rapports entre administrations et administrés, ce qui n’empêcherait pas de sanctionner les récidivistes. Tout le monde en sortirait honorablement responsable de son rôle , celui de policier et celui de citoyen respectueux du collectif.

Mais la Communication Non Verbale (CNV) consiste à sanctionner sans discussion possible à Crest City, ce choix a été fait, je le constate.

Fatigué également de traverser un passage piéton près de la gare ou de la poste, carrefour dangereux, près d’un lycée avec une route limité à 50 km/h alors qu’un peu plus loin dans une longue ligne droite avec deux trottoirs larges et déserts un hurluberlu a décidé (seul ?) de limiter à 30 km /h ??? Entre le pont et le kiosque , zone dangereuse : 50 km/h sur 40 m ensuite 30km/h ??? Il existe des cabinets d’urbanistes professionnels qui peuvent conseiller des élus qui semblent dépassés, et depuis trop longtemps par le développement urbain de la ville, il n’y a pas de honte à demander !

Face à cet état d’esprit de non remise en question d’une politique de la ville que je juge loin des vrais besoins de la population et à la limite d’une forme de racket financier pour beaucoup de personnes en difficultés, j’ai décidé tout seul, sans concertation possible en mode CNV, de boycotter tout achats à Crest et de déménager au plus vite, il y a des communes alentours ou un tel état d’esprit n’existe pas, pourquoi s’en priver, rejoignez moi habitants et commerçants.

BBC1


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft