On agit ensemble à partir du 7 mai, pas dans 5 ans !

à Crest, rdv dans les rues et sur la place de l’église pour s’organiser

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mardi 9 mai 2017

Pas question dimanche 7 au soir des résultats des courses de rester passif devant sa télé à écouter les mêmes conneries insipides que d’habitude.
- RDV à Crest pour s’organiser

Pas question d’accepter la clique Macron et « son » « programme » dimanche soir. Pas question d’attendre 5 ans les bras croisés en subissant le capitalisme, la précarité, la casse sociale et le renforcement du FN pour agir.
La mascarade électorale et médiatique a montré une fois de plus qu’on ne pouvait pas compter là-dessus pour changer les choses au fond.
A nous de construire et renforcer à la base divers mouvements, réseaux, associations, activités qui ne se contentent plus de râler, de manifester, de réformer en surface ou de voter.

La non-démocratie en place, la croissance, la sacralisation de l’emploi et du travail, les partis, ont montré leurs limites et leur échec total.

A Crest et ailleurs, soyons plutôt des dizaines, des centaines de personnes qui agissons de manière organisée et durable au quotidien pour construire sur le terrain d’autres rapports politiques, économiques et sociaux. Pas dans 5 ans ni dans 5 semaines, MAINTENANT.
- Mettons pour de vrai et en grand nos idées en pratique au lieu de fantasmer sur un grand chef providentiel, de compter sur les autres, ou de répéter les actions éphémères et non-organisées qui n’ont pas, ou très peu, d’impacts sur le cours de nos vies.

Les élections, dans ce système non-démocratique, inégalitaire et totalitaire sur le plan économique ne sont qu’un outil secondaire pour parfois limiter les dégâts et favoriser quand c’est possible des élus qui entravent moins que les autres les mouvements de transformation sociale.
Arrêtons de nous focaliser là-dessus pour utiliser plutôt ce qui est à notre portée 24h/24 : notre nombre, nos forces, et l’intelligence collective.

Le mérite de la mascarade de cette période électorale est de nous montrer crûment qu’on n’a plus le choix, soit on prend nos vies et notre avenir en main ensemble depuis la base, soit on se condamne à subir davantage le capitalisme « décomplexé », l’Etat répressif et la fuite en avant dans les mêmes mêmes erreurs mortelles avec extrême droite.
La non-démocratie en place, la croissance, la sacralisation de l’emploi et du travail, les partis, ont montré leurs limites et leur échec total.
Leurs seules « réussites » sont la pauvreté, la désespérance, l’individualisme, le saccage de la nature, l’accroissement des catastrophes climatiques qui frapperont pour commencer les plus pauvres, l’enrichissement des riches, un contrôle et une répression policière accrue, l’exclusion, la sacralisation de la consommation et de la pseudo-réussite par l’argent, etc.
Tout est lié, et face à tout ça on ne peut se contenter de s’attaquer à l’une ou l’autre conséquence (le chômage, l’écologie, le bio, le climat, le logement, la corruption, la pollution, l’isolement, etc., etc.), il faudrait plutôt s’attaquer au coeur des problèmes, à leurs racines (le capitalisme, le totalitarisme économique, le salariat, l’Etat, la propriété privée des terres et bâtiments, la non-démocratie à tous les niveaux du pays, etc.), et mettre en place des voies forment un cercle vertueux plutôt que le cercle vicieux actuel.
Par exemple :

  • au lieu d’espérer toujours de meilleurs élus et de meilleurs programmes : passons-nous d’eux !
  • au lieu de courir après l’emploi et l’argent et de subir la concurrence et la précarité, construisons des réseaux autogérés hors marché et sans monnaies, des caisses de solidarité...
  • au lieu de subir les prix exorbitants de l’immobilier : créons des habitats en propriété collective à but non lucratif, achetons ou occupons des bâtiments et terrains abandonnés, faisons pression pour la baisse drastique des loyers...
  • au lieu d’aller à la « soupe populaire », créons des jardins et des cantines où les plus précaires cultivent et cuisinent eux-mêmes avec d’autres
  • au lieu de l’impasse totale de l’individualisme, du chacun pour soi, de son petit trou, de sa niche, de son petit réseau, du replis sur la famille et les proches, expérimentons la richesse de l’intelligence collective et la force du nombre qui agit.
  • bref, au lieu d’être seuls et, forcément, quasi impuissants face aux montagnes de problèmes et de barrages, unissons-nous pour vivre mieux tous ensemble et solidaires.

Finie la soumission aux politiciens et à leurs partis croupions de l’Etat et du capitalisme. Désobéissance et Résistance !
Finies la résignation et le réformisme, où on se cantonne à changer tout ce qu’il est nécessaire de changer pour que rien ne change. Faisons grandir des réseaux autonomes, organisés et reliées pour construire ensemble d’autres mondes, soutenables et vivables, ici et maintenant.


1 Message

  • On agit ensemble à partir du 7 mai, pas dans 5 ans ! Le 8 mai à 00:38, par Camillep

    à Crest ce triste 7 mai qui conclue la grande mascarade électorale, un beau rassemblement (70 à 90 personnes ?) avec grosse casserolade dans les rues et devant la mairie, suivie d’une assemblée pour discuter de la situation et des actions à suivre.

    Ils ne nous représentent pas, qu’ils partent tous !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft