Mr Mariton ancien ministre, ancien ministre...

Centre Aquatique versus Piscine

par bois.
Mis à jour le dimanche 30 juillet 2017

Dans le dernier journal municipal de la ville de Crest, l’ancien Ministre Mr Mariton a signé l’édito.
L’ancien Ministre dit qu’un centre aquatique c’est essentiellement une piscine, dans le vocabulaire de l’époque où il était ministre.
D’après Wikipédia, voila le sens du mot « essentiellement » :
« Un centre aquatique possède, par rapport à une piscine traditionnelle, de nombreuses particularités et différences, s’apparentant ou s’associant aux parcs d’attractions :
L’eau est généralement tiède, plus chaude dans l’ensemble que pour un grand bassin de piscine, d’environ 30°, recyclée plus régulièrement (d’où une moins importante dose de chlore), et des jacuzzis bouillonnants d’eau plus chaude encore y sont disposés.

Un centre aquatique possède, par rapport à une piscine traditionnelle, de nombreuses particularités et différences, s’apparentant ou s’associant aux parcs d’attractions

L’environnement n’est pas structuré pour effectuer du sport de natation ou de la compétition, ni des longueurs1, mais entièrement pour se détendre ou s’amuser, et est décoré : Le bassin n’est pas olympique et symétriquement rectangulaire, mais souvent arrondi comme un étang, avec quelques décorations de palmiers ou autres avec transats rappelant la plage
La profondeur du bassin maximale est de 1,50 m (analogue à celle d’un petit bassin de piscine pour enfants), alors qu’elle peut atteindre 3,80 m pour un bassin intérieur de piscine
Des vagues artificielles sont générées à des périodes régulières, en moyenne toutes les demi-heures
De nombreux toboggans de différentes formes et pente sont disposés pour les amateurs de sensations, alors que les piscines sont éventuellement dotées de plongeoirs
Pour ces raisons, le tarif d’entrée est souvent plus élevé que pour celui d’une piscine traditionnelle. »

Ensuite, l’ancien ministre essaie d’expliquer pourquoi on va construire une deuxième piscine découverte alors que l’on en a déjà une : « la piscine actuelle nécecitera à moyen terme des travaux importants ».
D’abord je dis que l’ancien ministre nécecitera de faire corriger ses fautes d’orthographe.
Ensuite je félicite l’ancien ministre pour sa précision. En effet « des travaux importants », on voit tout de suite le niveau de la dépense par rapport au cout du centre aquatique
Et puis je m’interroge :Y a t il un bâtiment quelconque de la ville de Crest qui ne nécecitera pas à moyen terme des travaux ?

Et pour finir, la cerise sur le gâteau : « Il n’est pas économique d’investir sur 2 sites distincts et de les gérer ». Par exemple, la mairie est en centre ville et les services techniques sont à l’extérieur de la ville, et bien l’ancien ministre ne parvient pas à investir sur les 2 sites et à les gérer...


1 Message

  • Mr Mariton ancien ministre, ancien ministre... Le 30 juillet à 11:33, par Les Potins de la Vallée

    Les Potins ajoutent que l’ancien ministre et ancien député prétend que l’investissement est fortement aidé et qu’il n’y a pas de problèmes, que, tels des moutons bien sages, nous devons le croire sur parole !
    Il ne manque pas d’air, alors que tout le monde sait bien que tant de projets sont mal ficelés, gaspillent l’argent public, créent des surendettements énormes, transfèrent les bénéfices au privé et les coûts à l’argent public etc. (D’ailleurs, il est bien placé pour le savoir, lui qui a contribué aux transferts juteux, au bénéfice des multinationales, du pactole des autoroutes financées par l’argent des contribuables aux profits de groupes privés).
    Pour ce projet, les divers surcoûts liés à l’emplacement du terrain ne sont pas chiffrés, et risquent de revenir en partie à la charge de la commune de Crest.

    Et surtout, dans l’édito de son organe de propagande soviétique, le futur ancien maire ne parle pas du tout du montant du déficit annuel que nos impôts devront supporter ! Là, il n’y aura pas, ou peu, de subventions venues « d’en haut » (de l’impôt de l’ensemble des contribuables français), et nous devrons payer localement entre 500.000 et 1 million d’euros par an de déficit !
    Combien de temps pourrons-nous tenir cette charge, au détriment de quels projets ?, les visées électoralistes et la mégalomanie justifient-elles un tel centre aquatique dispendieux ?

    Dans son édito, l’ex soutien de Fillon s’arrange pour laisser entendre que ses opposants à CE projet de centre aquatique sont plus ou moins contre « l’offre sportive, scolaire et touristique pour nager, se baigner toute l’année » afin de les dénigrer.

    Le futur ancien maire a aussi le culot de laisser croire que CE projet de centre aquatique est celui de la 3CPS, alors qu’on sait bien que c’est le sien depuis longtemps, et qu’il a manoeuvré pour obtenir les quelques voix qui manquaient aux nombreux élus 3CPS issus de sa majorité municipale pour avoir la majorité à la 3CPS et faire voter ce que bon lui semble. (merci aux institutions non-démocratiques qui encouragent ce despotisme permanent).

    - En complément, nos articles sur ce sujet :

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft