Messages d’infirmières et d’aides soignantes

L’un date d’il y a cinq ans, les autres d’aujourd’hui...


Mis à jour le jeudi 26 mars 2020

Voici les messages que j’ai reçu ce jour d’amies infirmière et aide soignante à Valence.
- Le premier :
Ç est un peu irréel la situation... ça tombe comme des mouches...certains services sont a bout...nous nous n avons pas de cas
..mais on bosse pas mal...nous sur 9 ASH nous ne sommes plus que 6 et bientôt 5 car une collègue sa fille l a... je me suis isolée de ma famille et de mes petits...je préférais ne pas prendre de risques et je le regrette pas... j ai pas pensé a mettre un petit mot...je le ferais demain...prends bien soin de toi...restes bien au chaud !

- Le deuxième :
Inquiétudes tous azhymuts : pour la famille, les proches, les amis...
inquiétude professionnelle vis à vis des collègues soignants, des patients...du manque de moyens matériel et humain déjà criant avant la crise sanitaire avérée...Rien n’a été anticipé par les élus et ils seront les seuls responsables au moment où il faudra rendre des comptes ! Retour de la guillotine ? D’ici là, PV, emprisonnement, haute Surveillance, couvre-feu... loi travail en état d’urgence sanitaire !! ... heureusement que le ministère de l’intérieur s’occupe de tout ! Et toi ?
Et un peu plus tard cette suite :
Perso, tu sais je me sens pas héros et mérite pas plus d’admiration que la caissière, le postier, le routier, l’eboueur, le maraicher, et bien d’autres qui font tourner bon gré mal gré, avec la boule au ventre en allant au boulot, (on va l’attraper ou pas ce putain de virus ?) Tout ça pour conserver un minimum sociétal...
pendant que les responsables eux se mettent à l’abri derrière leurs chiens de garde, bien dressés et soumis et qui n’ont toujours pas compris que tout le monde va droit dans le mur ! mais ça bien-sûr c’était previsible ! Y’a tellement à en dire... les EPHAD qui n’ont rien en matériel de protection, les foyers sociaux pour enfants en difficulté qui ont fermés et qu’on a renvoyé dans leur famille maltraitante ...
pendant que des entreprises privées Amazone, labos, continuent à tourner à plein régime ....j’en ai le vertige ! fais tournersi tu veux...merci pour ton message de soutien et courage, cœur, à toi, à toutes et tous...à suivre 😷

- Et enfin voici la lettre émouvante de cette infirmière, il a 5 ans déjà (à écouter, en accès libre)
Lien vers là-bas pour écouter cette lettre

Portfolio


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft