Ricochets

Faire rebondir l’expression libre en Val de Drôme

Accueil > Les Articles > Les bonnes pratiques du transhumanisme

Les bonnes pratiques du transhumanisme

mercredi 18 octobre 2017, par Etienne Maillet

Dans le cadre de la fête de la science, se tenait ce 12 octobre à Saint-Martin d’Hères, près de Grenoble, un forum surréalistiquement baptisé « Transhumanisme, bonnes pratiques ».

Le transhumanisme est le sobriquet neuf de l’exploitation de l’homme par l’homme – dont le but est de maintenir les taux de profit pour les bêtes qui dirigent l’humanité - dissimulée sous un vernis de technique et de progrès. Nul progrès, puisque l’objectif est de transformer l’ouvrier, le soldat, le flic en cyborg ignorant la peur, la douleur, la fatigue, qui concilierait la souplesse biologique humaine et l’invulnérabilité de la machine.

On aurait pu inviter Monsanto à exposer l’utilité du glyphosate pour la permaculture

On aurait pu inviter Monsanto à exposer l’utilité du glyphosate pour la permaculture, ou encore Jean-Claude Juncker à exposer la souveraineté du Peuple en matière fiscale.

Mais le clou d’un tel colloque aurait été, invité en guest star le Docteur Mengele lui-même, pour une conférence sur l’éthique de la torture, tandis que Kim Jong Un nous aurait entretenu de gouvernance démocratique en matière de vivisection humaine

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.