Le réchauffement climatique ? De la balle !

Les raisons scientifiques d’être optimistes

par Etienne Maillet.
Mis à jour le lundi 7 août 2017

Le réchauffement climatique ?
C’est de la balle !
On en fait une montagne, alors qu’en 1973, lors du premier choc pétrolier, il a suffi de déplacer le soleil d’une heure dans le ciel pour faire des tonnes d’économies.

Alors, soyons logiques.
On n’a qu’à faire pareil :
on met midi à minuit.
Et pof, on fait douze fois plus d’économies !
Pour les particules fines,
y’a qu’à construire les villes à la campagne !
Non au déclinisme, soyons positifs !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft