Le 23 avril 2017, Grèvons !

par Auteurs divers.
Mis à jour le dimanche 16 avril 2017

Si vous pensez que notre démocratie est à bout de souffle, si vous ne vous sentez pas représenté par votre vote, si vous pensez que le pouvoir économique et financier gangrène nos instances démocratiques, si vous pensez que les médias ne font que servir les responsables qui nous gouvernent, des élites non représentatives de la diversité citoyenne, si pour vous la Démocratie véritable est autre chose, enfin si vous pensez que le rôle de citoyen ne s’arrête pas au rôle d’électeur, je vous invite, tous, toutes, sans exception, à faire la grève du vote le dimanche 23 avril 2017.

Nulle crainte, pas de risque, la grève du vote ne pourra que faire avancer la démocratie en l’amenant à se remettre en question.

Notre système politique représentatif ne fonctionne que parce qu’il est alimenté par notre vote. C’est lui qui justifie l’organisation politique actuelle.
Donc, une grève du vote.
Pas de parti, pas de dogme, pas d’école, pas de solution immédiate, pas d’idole, juste un arrêt, une pose, un geste. Retrouvons-nous, tous, toutes, collègues, amis, familles, voisins, associations, clubs, pour une réunion amicale et citoyenne, si possible festive, le dimanche 23 avril 2017.

Choisir la grève du vote plutôt que l’isoloir.

Rencontrons-nous à cette grève, discutons, échangeons et trouvons les futurs que l’on souhaite.
Ne rentrons pas dans le jeu du chantage d’un parti plutôt qu’un autre peut-être pire. La solution, le rêve, le demain ne se situe ni dans l’un ni dans l’autre. Mais dans le nous.

Par notre présence massive, montrons que nous ne baissons pas les bras face à la crise et aux extrémistes. Ce n’est pas nous qui nous désintéressons de la politique, c’est le système politique qui se désintéresse de nous.

Ce jour là, dans chaque ville et village occupons l’espace public à notre guise : concours de pétanque, barbecue, concert, exposition, balade, à vous d’organiser votre grève du vote comme vous l’entendez.

Nulle crainte, pas de risque, la grève du vote ne pourra que faire avancer la démocratie en l’amenant à se remettre en question.

Montrons à nos élus, à ceux qui gouvernent en notre nom, qu’ils ne sont pas seuls, que nous avons des choses à leur dire.

Vous êtes malins et habiles sans aucun doute, vous trouverez les moyens nécessaires (réseaux sociaux, porte à porte, emailing, blog, pigeon voyageur...) pour vous réunir.

Le 23 Avril 2017, premier tour des présidentielles.
Le 7 Mai 2017, deuxième tour des présidentielles.

Faisons la grève du vote !

AVOTENIMOUS


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft