La branche et Mr Chapeau

Témoignage de Mr Chapeau

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 26 juin 2017

Témoignages de Chapeau présent sur le lieu de l’accident pendant l’intervention des forces de l’ordre :
« Je les ai vu, ils étaient au moins 70(sic), au milieu des branches par terre et des gens qui pleuraient. Y’avait la mère en larme à côté du camion du S.A.M.U.
Et l’adjudant en chef qui donnait des ordres comme un petit caporal, aux dix pauvres employés des espaces verts. Tu crois que les policiers auraient donné un coup de main ?!

Tu parle !! Que dalle. Je suis allé voir direct le petit caporal et lui ai dit ; ’C’est vous le roi ?! Qui commandez ? Le roi des c..! Ouais.’ Ça lui a pas plu... »


2 Messages

  • La branche et Mr Chapeau Le 24 juin à 17:10, par Etienne Maillet

    Cet article n’est pas très clair. De quel adjudant-caporal parle-t-on ? Celui de la police ? Celui des pompiers volontaires ? M. Chapeau a-t-il prêté main forte. S’est-il contenté de regarder ? Pour ensuite mieux critiquer l’action de ceux qui ont agi, police ou pompiers, pour la raison qu’un quelconque ordre l’insupporte, au prix éventuel de la vie d’un enfant ?
    Merci M. Chapeau ( un pseudonyme peut-il être citoyen ? ) de nous donner plus d’informations sur ce sujet. Fallait-il caillasser les pompiers (souvent volontaires) ?

    Etienne Maillet

    Répondre à ce message

  • La branche et Mr Chapeau Le 24 juin à 17:57, par Etienne Maillet

    La branche et Mr Chapeau (suite).
    Même si l’auteur s’en affranchit par le subterfuge de quelques points de suspension, et l’alibi de l’anonymat, la formule "Le roi des c…" n’est rien moins qu’une insulte,
    L’insulte n’est pas acceptable. C’est une violence. Une chosification de la personne agressée, chosification d’où procède toute aliénation.
    Quand on a le courage de ses positions, on dit, en clair : « Vous êtes le roi des cons ».
    Eliminez les cons : « Vaste programme » !
    J’en suis un, et le revendique.
    Faut-il m’éliminer, en tant que con ?
    Faut-il légitimement s’interposer, gêner, argutier, quand on sauve un enfant ?
    Merci M. Anonyme de nous fournir plus d’explications quant au rôle positif que vous jouâtes dans le sauvetage de ces enfants victimes d’un accident.
    Quelle fut votre empathie envers eux ?

    Merci M. Anonyme, d’expliquer plus en détail les raisons de votre prise de position.

    Etienne Maillet

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft