Ricochets

Faire rebondir l’expression libre en Val de Drôme

Accueil > Les Articles > Front social contre Macron et ses ordonnances !

Front social contre Macron et ses ordonnances !

Dimanche 18 juin soir, casserolade à Crest, et on s’organise pour la suite

vendredi 16 juin 2017, par Front social Crest & la région

A peine arrivé, Macron prépare la super loi Travail, pour aller plus loin encore que la loi El Khomri, dans la casse de la protection sociale et dans la généralisation de la précarité (licenciements facilités, cotisations sociales supprimées, recours au CDD généralisé, accord d’entreprise pouvant prévaloir sur un accord de branche...).

Et tout cela, pendant l’été, à coup d’ordonnances, même plus besoin de 49.3, retour aux Edits royaux !

D’un côté, Macron veut faire passer en force des lois impopulaires, de l’autre il veut donner à l’Etat, sous prétexte d’anti-terrorisme, des moyens de répressions accrus pour tenter d’empêcher leur contestation.

A peine arrivé, Macron travaille à faire entrer l’Etat d’urgence, mesure extraordinaire, dans le droit commun, ce qui permettra à l’Etat de se passer du contrôle des magistrats et d’agir directement via les préfets (interdire à une personne jugée "indésirable" le séjour dans tout ou partie d’un département, ordonner la fermeture provisoire des salles de spectacle, débits de boissons et lieux de réunion, placer une personne suspecte sous bracelet électronique, ordonner des perquisitions au domicile de suspects de jour comme de nuit, donner le droit aux tribunaux militaires de se saisir des crimes qui relèvent normalement de la cour d’assises du département...).
Pourtant les experts de police et de justice font le constat que l’Etat d’Urgence est inefficace contre le terrorisme !
La répression des mouvements sociaux pourrait donc être encore plus féroce et facile qu’en 2016 !

Crest : Ni Macron Ni Macron ! Casserolade et organisation d’un Front Social dans la Vallée

D’un côté, Macron veut faire passer en force des lois impopulaires, de l’autre il veut donner à l’Etat, sous prétexte d’anti-terrorisme, des moyens de répressions accrus pour tenter d’empêcher leur contestation.

Que vous apparteniez à une organisation syndicale ou politique, que vous soyez simple citoyen, salarié, chômeur, « auto-entrepreneur, étudiants, stagiaires, nous vous invitons à organiser cette résistance unitaire.

Alors il est urgent de se réunir pour construire, comme à Grenoble, comme à Marseille, comme dans de nombreuses villes, un Front Social, aussi large que possible, contre Macron, ce gouvernement et ce projet politique.

C’est tout de suite qu’il faut résister. A l’automne il sera trop tard !
Que vous apparteniez à une organisation syndicale ou politique, que vous soyez simple citoyen, salarié, chômeur, « auto-entrepreneur, étudiants, stagiaires, nous vous invitons à organiser cette résistance unitaire.

Rassemblement à Crest, Place de l’église, dimanche 18 juin, au soir du second tour des législatives

# 19h30 Casserolade

# 20h30 Décryptage des projets de Macron et de son monde, organisation, prochaines actions...

(texte collectif écrit suite à une réunion préparatoire)

- Pourront notamment être précisé ensemble :

  • quelle(s) action(s) pour le lendemain lundi 19 juin, pour s’inscrire dans les actions lancées par le Front Social
  • la création d’une sorte de liste transversale "d’alertes" sur toute la Vallée, pour que tous les composantes des luttes sociales, alternatives et autres puissent s’informer mutuellement de leurs actions, s’alerter sur une manifestation, inviter à une action, etc.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.