Expulsion de Chez Jesus à Claviere !

à la frontière italienne, le refuge des exilé.e.s est en train d’être expulsé

par Camille Z.
Mis à jour le mercredi 10 octobre 2018

A Clavières, le refuge chez Jésus est en train d’être expulsé ce mercredi matin 10 octobre !
Si vous pouvez, si vous êtes pas trop loin, rdv sur place pour soutien.

(les photos proviennent de la page FB du refuge)

- Voici encore des images de l’évacuation du refuge, ravagé par les flics :
JPEGJPEGJPEG

En pleine Quinzaine de l’exil, sans doute pour exécuter leur basse besogne avant le 1er novembre (date de la trêve hivernale où les expulsions sont plus mal vues ou interdites), des bandes armées organisées par l’état italien sont venus violemment expulser un des rares refuges où les exilé.e.s peuvent respirer, se reposer, s’organiser et s’extraire un peu de la chasse à l’homme immonde qui leur ait faite tous les jours dans les montagnes des Hautes Alpes par des fachos et des flics fascistes.

- Une vidéo a été publiée, où on voit une porte se faire défoncer à coup de masse par la police.

Honte aux états, honte aux politiciens qui pondent des lois toujours plus inhumaines et laissent faire, honte aux députés LREM, honte aux soutiens de LREM, honte à cette tyrannie non démocratique qui broie les êtres pour le profit des riches et des lobbies, honte aux médias qui propagent les mensonges et les idéologies de haine et d’exclusion.

https://vimeo.com/62183585
avec nos impôts l’Europe donne des millions aux industries d’armements et de hautes technologies pour tenter de fermer les frontières

A présent, nous savons bien que l’Europe et ses états non démocratiques et tyranniques montent de toute pièce la prétendue « invasion de migrants », ce pour 3 raisons principales :

  • Faire peur et brosser, pensent-ils, leurs électeurs dans le sens du poil, afin aussi de concurrencer les partis d’extrême droite et siphonner leurs voix
  • Surtout, avec nos impôts, donner du business aux industries d’armements et de hautes technologies, qui récoltent des millions d’euros pour tenter de fermer les frontières, que ce soit en Europe, autour de l’Europe ou dans des pays « tampons » (au moins 40.000 km de murs ont déjà été construits). Des fermetures de frontières qui génèrent plus de morts, de tortures et de violences pour les exilé.e.s, mais qui de toute façon ne les arrêtent pas. L’Europe engraisse donc des lobbies industriels sur la mort et les souffrances d’exilé.e.s.
  • Détourner les gens des vrais problèmes, désigner des boucs émissaires pratiques, laisser croire faussement que les exilé.e.s voleraient en masse « le travail des nationaux » ou qu’ils sont composés de hordes de terroristes
Nos impôts financent des dictatures, des pays autoritaires, des bandits, des mercenaires, pour les charger de contrôler et parquer les exilé.e.s loin de nos yeux

En réalité, il y a très peu d’exilé.e.s qui vont vers l’Europe, la plupart d’entre eux restent dans leurs pays ou dans des pays voisins.
- Voir FrontExit pour plus d’infos sur les mystifications de l’Europe et de son agence Frontex, qui engloutit des milliards pour une guerre sans nom contre les exilé.e.s qui est imposée à l’aide de fantasmes, d’intérêts politiciens et financiers, qui broie et tue des millions d’exilé.e.s, que de surcroît on parque et enferme sous prétexte « humanitaire », et en réalité pour des raisons de contrôle et de freins à leurs libertés.
Nos impôts financent aussi par milliards d’euros, sans contrôle, directement ou indirectement des dictatures, des pays autoritaires (Turquie...), des bandits (en Lybie), des mercenaires, pour les charger de contrôler et parquer les exilé.e.s très loin des chastes yeux des européens. C’est ça l’Europe des peuples et des droits de l’homme que vous voulez ?

Le Droit, toujours aussi tordu, indique que les humains ont le droit inaliénable de quitter leur pays, mais rien ne contraint vraiment les autres pays à les accueillir, et encore moins à les accueillir dignement.

A l’heure actuelle, devant le drame, devant les mensonges et violences de l’Europe, il n’est plus possible de juste accueillir les exilé.e.s, de juste faire de l’aide humanitaire, sans dénoncer fortement les politiques européennes et françaises, sans lutter contre les frontières, et donc contre tout le monde qui va avec (non démocratie, françafrique, capitalisme ici et là-bas, néocolonialisme, racisme, sinistres mensonges médiatiques et politiciens récurrents...), et donc, aussi, pour d’autres mondes.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft