En vrai tyran, Macron est toujours en guerre contre les journalistes aussi

Au moins 3 journalistes gravement blessés à Paris le 5 décembre 2019 - Manifestation de journalistes

par Camille Z.
Mis à jour le vendredi 6 décembre 2019

MACRON EN GUERRE CONTRE LES JOURNALISTES !

Alors que la manif parisienne a été ultra massive et que la stratégie de terreur et de division du préfet a été mise en echec, la police a fait un véritable carnage envers les reporters venus couvrir le rassemblement. Au moins trois blessés sérieux :

Le correspondant de l’agence turque Anadolu, Mustafa Yalgin, a été blessé « par une grenade lacrymogène lancée par la police française » pendant la manifestation parisienne, écrit Anadolu sur son site. Il a été transporté à l’hôpital.

Le journaliste Taha Bouhafs, qui travaillait pour Là-bas si j’y suis, a également été blessé au genou « par un tir sur la place de la République », a-t-il indiqué sur Twitter.

Le journaliste Gaspard Glanz a, lui, été blessé jeudi aux jambes, par « 5 éclats de grenade désencerclante », a-t-il détaillé sur Twitter. Son téléphone et un de ses appareils photo sont cassés.

- un post de Cerveaux non disponibles

En bon tyran, Macron est toujours en guerre contre les journalistes
3 journalistes blessés graves à Paris le 5 décembre 2019
En bon tyran, Macron est toujours en guerre contre les journalistes
3 journalistes blessés graves à Paris le 5 décembre 2019

- complément :
🛑 Le journaliste Gaspard Glanz, qui couvre les manif gilets jaunes et mouvements sociaux, matraqué et violenté par des policiers !
➡️ Ces _____ de CRS ont essayé de me niquer la gueule quand je me faisait évacuer par les médics… Ils les ont dépouillés de leur matériel médical et on explosé mon masque à gaz. Le flic m’étranglait avec la lanière de mon casque siglé TV en me traitant de « black bloc »…

https://youtu.be/V2_xKX73MJk

Manifestation de journalistes et reporters

A Paris le 5 décembre 2019, 200 journalistes et reporters manifestent contre les violences policières :

https://youtu.be/ibch0keVfoo

Brutalités policières contre des manifestant.e.s

- Comme à son habitude, le régime s’en prend aussi brutalement à des manifestant.e.s :
Paris : la BRAV sème la terreur à Nation pour disperser la manifestation - lace de la Nation, alors que les cortèges étaient loin d’être tous arrivés, les brigades motorisées de la BRAV ont réprimé ultra violemment les manifestants pour disperser la manifestation.

- Post de Désobéissance Ecolo Paris :

🔴 Intolérable violence gratuite de la police ce 5 décembre
- Une femme touchée à l’oeil par un tir de flashball ou une grenade (Paris)
- Des policiers de la BRAV qui agressent un homme à terre (Paris)
- Divers matraquages gratuits et coups de pieds autour de Nation (Paris, Toulouse)
- Jonathan, un pompier blessé au crâne par un coup de matraque (Paris)
Et tant d’autres partout en France...


- Quand la police tombe sur un individu qui tente d’echapper à une charge, ils se défoulent.
Ici, la personne au sol n’a visiblement n’a pas commis de délit (car pas d’arrestation) et pourtant, alors qu’il est en boule au sol, deux policiers s’acharnent sur lui.
Quelle est la légitimité de ce comportement ?

Paris - 5 décembre 2019 - © NnoMan - Collectif OEIL


- Ne nous laissons pas intimider ! NO PASARAN !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft