Des résolutions raisonnables pour 2018

...pour qui est conscient des catastrophes climatiques

par Camille Pierrette.
Mis à jour le lundi 1er janvier 2018

En 2018, plutôt que de souhaiter le retour de la Croissance, le bonheur et la Réussite, il y a mieux à faire si on se soucie vraiment des catastrophes climatiques engendrées par le « Capitalocène » (ère auto-destructrice consécutive au règne du capitalisme et du dogme de la Croissance infinie), si on veut vraiment changer de société.

Que pourrait se souhaiter une personne réaliste qui ne veut plus du capitalisme, fusse-t-il « vert », qui veut une adaptation aux changements climatiques et qui veut essayer peut-être d’atténuer l’ampleur et les effets des futures catastrophes ?

Sur un plan personnel

On pourrait citer :

  • Manger nettement moins de viande, ou carrément arrêter
  • Consommer moins dans tous les domaines, surtout pour les produits manufacturés venant de loin
  • Si possible réduire son temps de travail professionnel. Ainsi vous avez plus de temps à consacrer aux indispensables transitions radicales vers une toute autre société, et, ayant moins de revenus, c’est plus facile de moins consommer. Ca vaut surtout pour les riches et classes moyennes
  • Pour aider les pauvres à travailler moins, les plus riches pourraient reverser une part de leurs revenus dans une caisse à mutualiser (là ça devient une action collective)
  • S’informer sur la question du changement climatique, sur la résilience et la sortie du capitalisme
  • ne plus prendre l’avion
  • moins prendre la voiture ou s’en séparer (dépend de questions collectives transversales)
  • s’engager avec assiduité et détermination dans des groupes agissant collectivement sur ces questions

Sur un plan collectif

Les transformations et actes individuels ne peuvent bien sûr suffire, les actions collectives auto-organisées sont indispensables.
Pour ça il ne faut pas trop compter sur les institutions et pouvoirs en place.

Quelques exemples d’actions utiles :

  • utiliser ou créer divers médias et actions pour diffuser de l’information, pour faire vivre une éducation populaire émancipatrice
  • créer diverses structures de production vers une économie de la gratuité et du partage non marchand (voir le Réseau Autonomie Crest)
  • s’activer pour construire de la démocratie réelle localement
  • Arrêter l’agriculture industrielle productiviste

En tout cas, meilleurs vœux de santé car il faudra être en forme pour accomplir toutes ces taches, et de réussites pour mener ces objectifs à bien !

- Voir aussi Dernière chance pour enrayer l’auto-destruction de l’humanité !? + L’économie de marché ou la survie de l’humanité : il est urgent de choisir !


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft