Décevant, ce numéro 0 de Ricochets… Un numéro 0...

par Auteurs divers.
Mis à jour le lundi 24 avril 2017

Décevant, ce numéro 0 de Ricochets…

Un numéro 0 est en principe conçu pour inciter le lecteur à acheter les suivants. Mais là, on confond liberté d’expression avec une neutralité molle, telle celle qui va avec le premier thème abordé, les élections, actualité oblige.

Or d’emblée, le ton est donné « Et si on arrêtait de voter » ? Comme si le principe avait été admis. Par qui ?

Ce qui surnage sur le bouillon électoral, ce sont des Trump ou des Erdogan. Et vous voulez vous abstenir ?

Ici, pas de comité de rédaction, rien de la structure dont est faite habituellement la presse et qui peut parfois, encore maintenant, faire le mérite jusqu’à mourir pour les idées qu’on imprime.

Donc, dans la foulée d’un principe arbitrairement et anonymement choisi, faut-il aller voter ? Et l’on donne la parole surtout à ceux qui ne vont pas y aller. Cela me rappelle un slogan ironique du temps de la guerre « Courage, fuyons ! ». Parce que l’on veut nous faire croire ici que c’est courageux de s’abstenir. Ben voyons !

S’abstenir, c’est s’abstraire de la société. A moins de se faire moine, on est quand même obligé de s’en accommoder de cette société, si détestable soit elle.

En ce moment, en face de la chance infime de changement, il y a une énorme probabilité d’aggravation des régimes politiques en France et ailleurs.

Ce qui surnage sur le bouillon électoral, ce sont des Trump ou des Erdogan. Et vous voulez vous abstenir ? Quand s’abstenir c’est accepter le pire.

Madeleine Nutchey

En allant sur www.ricochets.cc, beaucoup de réponses sur des associations diverses, mais rien sur l’initiative crestoise ?


1 Message

  • Décevant, ce numéro 0 de Ricochets… Un numéro 0... Le 19 avril à 16:58, par Admin Ricochets

    Bonjour,
    je rappelle, au nom de l’équipe, que Ricochets est un espace de publication libre, nous avons donc publié sur papier ce que nous avons reçu. Nous aurions préféré avoir plus de textes plébiscitant le vote, mais on a fait avec ce qu’on avait. Sur le site web, vous constaterez une certaine diversité.
    En revanche, c’est vrai que nous (l’équipe d’animation) avons choisi un thème : « et si on arrêtait de voter » pour susciter les réactions pour ou contre le vote, des réflexions sur la démocratie, etc.. Peut-être ce thème était trop provocateur ou orienté ?, c’est un choix, on l’assume, on fera mieux la prochaine fois.

    RICOCHETS ne fonctionne pas comme la plupart des médias. RICOCHETS est un espace de publication ouvert organisé par une équipe (bénévole). Ce n’est pas un média « traditionnel » avec des modérateurs qui trient les articles selon une ligne éditoriale « classique » (de droite, de gauche, anarchiste, écologiste, grand public, pour les jeunes, etc.).
    La seule « ligne éditoriale » de RICOCHETS est la libre expression. RICOCHETS publiera donc tout ce que n’importe quel contributeur enverra (avec les quelques restrictions indiquées sur notre Charte de publication).

    David, pour Ricochets

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft