Créons des activités solidaires et autogérées pour se libérer du système économique en place

RDV le 12 octobre à Crest, 18h00, pour s’organiser collectivement

par Réseau Autonomie Crest.
Mis à jour le lundi 9 octobre 2017

RDV le 12 octobre, Crest, 18h00, avec apéro partagé

- point de rdv : le Kiosque (un lieu proche est prévu en repli en cas de froid ou mauvais temps) - une soirée publique film/débat est programmée vendredi 27 octobre, avec naissance d’une coopérative d’achat solidaire et éthique à Crest (voir plus bas)

Créons d’autres modes d’échanges et de production que l’économie de marché.
Au lieu de subir isolément ou d’attendre d’hypothétiques solutions venues « d’en haut », agissons collectivement et horizontalement pour vivre mieux toustes ensemble.
Non seulement, « ensemble on va plus loin », mais « ensemble on s’amuse davantage » !

Si on raisonne avec ce schéma, Réseau Autonomie Crest serait une « cellule d’autogestion locale »

Crest : jardin collectif partagé aux Sétérées {JPEG}Des personnes liées au Réseau Autonomie Crest ont lancé en septembre un cycle de rdv à Crest pour susciter et renforcer les initiatives vivant à s’émanciper au plus vite des principes et des pratiques de l’économie de marché (concurrence, Croissance, sacralité de la « valeur Travail » et de la propriété, quête du profit, individualisme égoïste, marchandisation de tout, glorification de la consommation...)

- Retrouvez nos autres articles sur Ricochets, et contact
- Inscrivez-vous à la lettre d’information du Réseau Autonomie Crest pour recevoir régulièrement nos actualités

Schéma simplifié du fonctionnement de la Coopérative Intégrale Catalane, un exemple à suivre ?

- Quelques éléments issus de notre 2e réunion (du 28 septembre) :

  • Nous préparons une soirée film/débat le vendredi 27 octobre 19h30 à Crest (salle des Acacias) - On y annoncera la naissance d’une coopérative d’achat solidaire et éthique à Crest, et vous serez inviter à découvrir et à participer aux autres projets et activités existantes. Vous pourrez bien sûr lancer et proposer les vôtres.
  • Nous allons recenser des initiatives et producteurs existants pouvant contribuer à ce projet de groupement d’achat
  • Nous avons aussi discuté de la différence entre les activités que nous menons autour du Réseau autonomie Crest et la plupart des « Alternatives » (l’expression est peut-être mal adaptée, peut-être vaudrait-il mieux employer « actions réformistes » ?).
    Même s’il peut s’agir de secteurs d’activités similaires (comme un jardin collectif), une « Alternative » (une action « réformiste ») n’affiche pas l’objectif de sortir collectivement de l’économie de marché, elle « se limite » à vouloir créer une « niche », une entreprise ou une association insérée dans le marché et les institutions existantes : vente de produits ou services sur le marché par le biais d’échanges marchands classiques, salariat, contrats aidés, propriété privée, subventions et partenariats avec les institutions étatiques... Il n’empêche que parfois, Autonomie Crest sera peut-être amené à utiliser certains de ces outils ;-)
    Dis autrement, une « Alternative » s’inscrit dans le capitalisme dit Vert, le développement durable, la capitalisme dit éthique ou collaboratif, tandis qu’Autonomie Crest s’inscrit franchement dans la rupture avec le capitalisme et la Croissance pour aller plutôt vers la décroissance soutenable, l’échange non marchand, la sortie de l’économisme. Et tout ça de manière collective et à la plus grande échelle possible, il ne s’agit pas de juste/seulement faire quelques activités spécialisées dans un coin entre potes.
    Bien sûr, certaines « Alternatives », consciemment ou pas, peuvent peut-être au fil du temps rejoindre les objectifs d’Autonomie Crest, parce qu’elles évoluent face à la réalité ou que les visions changent. Et puis, il n’y a pas de frontière étanche, les limites entre les deux « visions » sont fluctuantes.
    Sinon, le critère d’une organisation autogérée et horizontale ne suffit pas, car une coopérative peut être autogérée et horizontale en interne, tout en vendant tous ces produits sur le marché et en subissant la concurrence destructrice et aliénante du monde capitaliste.

Evidemment, nous aurons à agir par étapes (le défi est important, il s’agit d’un changement paradigme dans les têtes et les structures !), à faire des compromis, et des collaborations sont souhaitables/possibles entre les divers courants.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft