CREST VILLE FLEURIE (sic)

par michel galy.
Mis à jour le mercredi 14 juin 2017

Attentif au charme et à la beauté des villes traversées, le visiteur ne manquera pas de noter , à l’entrée de notre bourg, le panneau « Crest ville fleurie » ; il est possible toutefois qu’il reparte perplexe à l’issue de son détour.

Envoyé sur place notre reporter nous livre quelques éléments de compréhension en dévoilant des aspects ignorés ou peu connus de la charte de fleurissement dans notre cité ; Nous les publions ci dessous :

« La ville de Crest encourage les initiatives permettant de conforter notre statut de « ville fleurie », toutefois il est primordial de ne pas confondre fleurissement et débordement, aussi le citoyen volontaire veillera à respecter strictement le code suivant :

L’emplacement des pots et jardinières ne sera pas laissé à la fantaisie débridée des amateurs qui devront respecter les alignements prédéfinis.


- Afin d’éviter toute initiative malvenue ou tout simplement maladroite, le candidat-fleurisseur devra déposer un dossier préalable en 5 exemplaires qui seront examinés respectivement par les services techniques , la commission culturelle, la délégation au commerce, celle du tourisme ainsi que les services d’urbanisme.

- RAPPEL :
L’emplacement des pots et jardinières ne sera pas laissé à la fantaisie débridée des amateurs qui devront respecter les alignements prédéfinis.

La taille des pots devra faire l’objet d’un accord préalable avec le service de voirie.

Il en sera de même pour le style qui devra être identique a celui des plantations municipalisées.

Leur couleur et leur matière seront en harmonie avec les bacs à fleurs déjà autorisés par la commission municipale.

Le candidat trouvera auprès de nos services la liste des variétés à rempoter préférentiellement, les fleurs trop connotées politiquement ou socialement seront proscrites, particulièrement la rose rouge non grata dans notre cité ; la fleur de lys sera tolérée à condition d’être blanche de la variété dite « de Saint Marc », la fleur de cannabis, susceptible de provoquer des troubles à l’ordre public sera prohibée, la police municipale, ayant suivie une formation botanique veillera à toute infraction de cet ordre.

Enfin, le candidat malheureux , ayant vu rejeter son dossier pourra toutefois demander à bénéficier de la livraison -pour quelques dizaines d’euros-, de bacs normalisés et fleuris par les services de la ville. Le bénéficiaire de cette magnanimité devra toutefois veiller à régulièrement arroser les pots avec l’eau plombée de la ville et dont la toxicité garantit l’élimination des vermines et autres parasites.

Sûrement désappointé par cette conception policée, normalisée, "maritonisée" du fleurissement, l’amateur d’exubérance et de vitalité florale se consolera en songeant qu’un jour, sous les pavés de Crest cent jolies fleurs du mois de Mai refleuriront.


3 Messages

  • CREST VILLE FLEURIE (sic) Le 14 juin à 22:45, par Camillep

    Vous avez oublié la réglementation des odeurs fleurales ! Seuls les parfums bien de chez-nous sont autorisés à Crest, les flagrances venues d’ailleurs, forcément suspectes, doivent être maintenues à l’écart dans les arrières cours ou les caves fermées.
    Les plants odorants non répertoriés au catalogue des variétés franco-françaises seront rejetés à la mer manu-militari.

    Répondre à ce message

  • CREST VILLE FLEURIE (sic) Le 14 juin à 22:48, par Camillep

    Pour opérer une bonne classification des fleurs officielles, une analyse de la pureté génétique pourra être réclamée en sus de l’analyse comparative visuelle, aux frais du possible contrevenant bien sûr.

    Répondre à ce message

  • CREST VILLE FLEURIE (sic) Le 21 juin à 17:05, par Camille Marie

    C’est normal tout ça, il manquerait plus que le citoyen de base puisse décider du fleurissement de la ville, il n’est pas assez intelligent pour ça, laissons ça aux gens qui savent ! Sinon ou va le monde, je vous le demande mon pov’ monsieur ! Vive la démocratie des Z’élus !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft