Bulletin de Reclaim the fields

Réseau de paysanNEs qui sortent du modèle agro-industriel et capitaliste

par Camille Pierrette.
Mis à jour le jeudi 21 juin 2018

Des nouvelles toutes fraîches de la nébuleuse de paysan-ne-s anticapitalistes !
Voici le bulletin francophone des paysanNEs qui sortent du modèle agro-industriel et capitaliste.
Une autre voie que le capitalisme vert relocalisé et les marques type Biovallée.

- des extraits du bulletin :

VOUS AVEZ DIT "RECLAIM THE FIELDS" ?

QUI SOMMES-NOUS ?

JPEGNous sommes des paysanNEs, des sans terre et des paysanNEs en devenir, ainsi que des personnes qui veulent retrouver le contrôle de la production alimentaire.
Nous appelons « paysanNE » quelqu’un-e qui produit de la nourriture à petite échelle, pour sa famille ou pour la communauté, et qui éventuellement en vend une partie. Nous incluons également les travailleurSEs agricoles.
Notre but est d’encourager les gens à rester ou à retourner en milieu rural. Nous promouvons la souveraineté alimentaire (définie dans la Declaration de Nyeleni) et l’agriculture paysanne particulièrement auprès des jeunes et des citadinEs , ainsi que des modes de vie alternatifs. En Europe, le concept de « Souveraineté alimentaire » n’est pas très commun et peut être clarifié par des idées telles que « l’autonomie alimentaire » et le contrôle des systèmes d’alimentation par les communautés au sens large, et non pas seulement les nations ou états. Nous sommes déterminéEs à créer des alternatives au capitalisme au travers d’initiatives et de modes de production coopératifs, collectifs, autonomes, répondant à nos besoins et à petite échelle. Nous mettons nos idées en pratique et nous associons les actions locales aux luttes politiques globales.

Pour atteindre nos objectifs, nous mettons en place des actions et des groupes militants locaux, et nous collaborons avec les initiatives existantes. C’est la raison pour laquelle nous choisissons de n’être pas un groupe homogène, mais bien de nous ouvrir à la diversité des acteurs-actrices qui luttent contre le modèle de production alimentaire capitaliste. Nous mettons en avant les thèmes de l’accès à la terre, de l’agriculture collective et du droit aux semences. Nous renforçons notre impact en collaborant avec des activistes qui agissent sur d’autres thèmes mais partagent la même vision sociale.
Cependant, notre ouverture a ses limites. Nous sommes déterminéEs à reprendre le contrôle de nos vies et refusons toute forme d’autoritarisme et de hiérarchie. Nous nous engageons à respecter la nature et les êtres vivants, mais nous ne tolérerons jamais aucune forme de discrimination, qu’elle soit basée sur la race, la religion, le genre, la nationalité, l’orientation sexuelle, le statut social ou l’âge. Nous refusons et nous opposons farouchement à toute forme d’exploitation des personnes. Avec la même force, nous agirons avec convivialité, faisant de la solidarité une pratique concrète de notre vie quotidienne.

Nous soutenons les luttes et visions de la Via Campesina, et travaillons pour les renforcer au niveau des jeunes européenNEs. Nous souhaitons partager les connaissances et l’expérience acquises au fil des années de militance et de vie paysanne, et les enrichir avec les perspectives de celles et ceux d’entre nous qui ne sont pas, ou pas encore, paysanNEs. Nous souffrons touTEs des conséquences des politiques et participons à la même lutte.

ET CONCRETEMENT ?

La participation et l’aide aux initiatives collectives pour se réapproprier des terres et la production alimentaire : occupation de friches agricoles, jardins collectifs en ville ou à la campagne, installations de fermes collectives... : le faire, en parler et donner envie de s’y lancer !

La participation aux luttes contre les grands projets d’aménagement capitaliste du territoire

Des actions et soutient aux luttes paysannes d’ici et d’ailleurs. Pour les semences et l’accès à la terre... contre les OGM, l’accaparement des terres et les normes industrielles...

Des rencontres à l’échelle locale et à l’échelle européenne, autour des questions qui nous intéressent : pourquoi des paysan.ne.s ?
Pourquoi autonomie alimentaire ? Comment coopérer ? Comment s’opposer ?
...autour d’échanges de pratiques et de savoirs-faire.

Un bulletin européenne pour donner des nouvelles de la constellation

Un bulletin francophone (parution irrégulière) pour donner des nouvelles de la constellation francophone

Un réseau de fermes de compagnonnage (Fourche et champ libre)
Partager et se former sur les pratiques agricoles et l’engagement politique.

- La suite sur le bulletin

SOMMAIRE

Vous avez dit « Reclaim the fields » ? p.4
• Qui sommes nous ? p.4
• Et concrètement ? p.5
• Fourche et champ libre p.5
• Compte-rendu des Rencontres francophone Nov 2017 à BandofBande (73) p.7
Des étoiles qui s’organisent et qui luttent p.15
• Des nouvelles de Crète : des plantes sauvages contre l’industrialisation des modes de vie p.15
• Des nouvelles de la Caravane intergalactique p.17
• Depuis l’Amassada, appel à se défendre p.18
• Bure : Bilan de la répression un mois après l’expulsion p.20
• Roybon : Vigilance aux expulsions p.23
• Du côté de Nantes : Le jardin des ronces contre la métropolisation p.25
ZAD de Notre-dame-des-landes, quel avenir ?
Partie 1 : Regards depuis la ZAD p.32
- Lettre aux comités (extraits) p.32
- Zad will survive (extraits) p.34
- Nous sommes seul-e-s légitimes à prendre en charge l’avenir de la ZAD p.36
- Défendre la ZAD dans toute sa diversité – Pour un avenir commun ! p.37
- Conseils de lecture p.39
Partie 2 : Regards depuis l’extérieur
- Petite BD p.40
- À Notre-dame-des-landes comme ailleurs, seul un territoire en lutte peut s’opposer
à la normalisation industrielle agricole p.42
• L’état élimine les agriculteurs ! Refusons les normes ! Evitons les balles ! p.46
• Une ferme libérée sur le plateau de Millevaches p.49
• Bibliothèque de la terre aux pavés p.50
• L’asso La Nacée entre la drôle et la misère p.50
• What’s up à Bande et au Sreubistan ? p.50
• Que diriez vous d’une petite balade ? p.51


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft