Allez voir le film documentaire « Et je choisis de vivre »

Un hymne à la vie

par Ingrid.
Mis à jour le dimanche 16 juin 2019

Je suis une lectrice de Ricochet et habitante de Piegros. Suite au visionnage en avant première à Crest du film « Et je choisis de vivre » réalisé par Nans Thomassey sur une idée d’Amande Marty (habitante de Piegros), j’ai souhaité écrire un article pour inciter les lecteurs à voir ce documentaire qui parle du deuil d’un enfant mais qui est un vrai hymne à la vie.

https://www.youtube.com/watch?v=74H8NZ-WxSM
  • Salut, tu viens avec moi ce soir voir la projection du film d’Amande en avant-première ? Elle y sera accompagnée des réalisateurs.
  • Ah non, merci, je ne le sens pas du tout, désolée, je crois que je ne vais pas supporter et puis je vais chialer tout du long, ça va être horrible.

Voilà ce que beaucoup ont pensé ou entendu à l’évocation de ce film.

« Et je choisis de vivre », c’est le titre de ce documentaire réalisé par Nans Thomassey et Damien Boyer (nus et culottés) sur une idée d’Amande Marty. Amande, vous la connaissez ou vous l’avez croisée, peut-être au mimi ou ailleurs. Oui c’est la femme de Guillaume des cabanes (SELVAO), c’est aussi la maman de Gaspar. Gaspar c’était un petit garçon, mort la veille de ses 1 ans. Oui c’est bien de la mort d’un enfant dont il est question dans ce film. Comment peut-on se reconstruire et de nouveau sourire, aimer, vivre après la perte de son fils ? C’est ce qu’Amande aimerait savoir…
Elle imagine alors un voyage initiatique à travers nos paysages drômois. Sur son chemin, elle va croiser Mamie Nadette, Armelle Six, la famille Clermont… et bien d’autres personnes. Eux aussi ont traversé cette épreuve, cette indicible douleur.

Leurs témoignages sont poignants, porteurs d’espoirs et de guérison. Alors vous allez me dire, c’est triste. Eh bin non, pas du tout !
Ce film est un véritable hymne à la vie, un message d’apaisement, de réconciliation et de reconstruction. Et si vous vous demandez encore comment il est possible de traiter un sujet aussi tabou et peu accrocheur avec autant d’enthousiasme et d’optimisme alors courez voir ce film vous ne serez pas déçus !

En prime vous redécouvrirez la beauté surprenante et pourtant si familière de nos paysages.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft