Acte IV : Gilets Jaunes des Luttes

Appel commun à un cortège massif des collectifs et des luttes

par Auteurs divers.
Mis à jour le jeudi 6 décembre 2018

Appel commun à un cortège massif des collectifs et des luttes pour un Acte IV, samedi 8 décembre, au départ de la Gare Saint Lazare et en direction des Champs-Élysées. Soyons plus nombreu.ses que jamais !

Samedi 1er décembre, au milieu des nombreux affrontements entre Gilets jaunes et forces de police, un cortège hors du commun a vu le jour : à l’appel des Cheminots de l’Intergare, du Comité Adama, de la Plateforme d’Enquêtes Militantes, de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue et du Comité de Libération et d’Autonomie Queer, nous avons défilé ensemble au départ de Saint-Lazare, vers les Champs-Élysées.

Samedi 8 décembre, nous appelons à reproduire ces alliances pour faire front commun dans le climat révolutionnaire qui bouscule le pays. Le mouvement des gilets-jaunes doit non seulement se poursuivre, mais il doit être amplifié et élargi. Nos luttes ont leur place dans ce mouvement, elles doivent le soutenir et porter leurs revendications propres. Par les manifestations et les blocages, mais aussi par la grève et sa généralisation, il faut bloquer l’économie et faire plier Macron.

En multipliant ses attaques, le régime Macron soude nos alliances, à égalité, avec nos spécificités. Dans les quartiers populaires aussi on doit faire des heures de trajet en voiture – ou dans des transports dégradés – pour bosser dans des usines, dans des entrepôts, dans le nettoyage industriel ou encore dans le secteur de la sécurité. Les femmes sont en première ligne pour subir ces galères, comme elles sont en première ligne du mouvement des gilets jaunes.

En envoyant ces lacrymos et ces grenades sur les gilets-jaunes, dans des quantités records, le gouvernement poursuit aussi ce qu’il fait déjà dans les quartiers populaires, dans les manifestations, dans les universités et les lycées. Et en s’attaquant aux cheminot.es ou aux hôpitaux, Macron détruit encore un peu plus les services publics dont nous avons besoin au quotidien.

Un mouvement aussi fort ne peut pas se poursuivre sans une remise en cause générale du système. Il ne peut pas oublier les violences policières, le racisme et le sexisme, la transphobie, la lesbophobie et l’homophobie, l’exploitation au travail et ailleurs, l’oppression dans nos quartiers, nos entreprises, nos écoles ou dans la rue. Et c’est à nous de porter ces combats.

Etudiant.es et salarié.es, précaires et chômeur.ses, jeunes des quartiers, gilets jaunes ou syndicalistes de combat…soyons plus nombreux que jamais le samedi 8 décembre, à 10H00, sur le parvis de la Gare Saint Lazare.

Les Cheminot.es de l’Intergare, Le Comité Adama, Les postier.es en lutte, L’Action Antifasciste Paris-Banlieue, Le Comité de Libération et d’Autonomie Queer, La Plateforme d’Enquêtes Militantes…

- Sur Facebook : https://www.facebook.com/events/591...

Portfolio


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft