A propos de Chine et de Nippons

ou « le choix des nippons et le poids de la Chine »

par jef jaquier.
Mis à jour le mardi 30 janvier 2018

L’Asie, profonde et mystérieuse, peut-elle nous aider à regarder l’Europe ravagée mais encore pleine de charme, d’un oeil nouveau ?

Je cherchais, avant le numéro un sur papier, un thème qui fut nourrissant, de ceux qui élèvent l’esprit et laissent le lecteure (oui, malgré mon âge avancé je pratique l’écriture inclusive) plus riche moralement, intellectuellement, spirituellement à la fin de la lecture.
Parut l’appel pour le numéro Un papier. Je n’avais pas le choix dans la date.

C’était en pleine époque, vous en souvenez-vous ? de l’appel de Léa Salamé : « Bannissez Mélenchon ! D’abord Mélenchon-Bruni, ensuite vous verrez Mélenchon banni ».
Je ne suis pas de ceux qui révèrent l’élection de Jean-Luc (bien qu’il y eut des rires pendant cette élection), mais je ne peux croire que Léa ait prononcé ces paroles. Même si le tribun n’est pas prêt pour la conquête, il y a des limites.

Tout ceci est du passé, l’épidémie de mélenchonite aiguë est déjà résorbée. Du reste Mélenchon il se tourne vers les lycéens maintenant. Il parait qu’il cherche des militants qui sachent lire et écrire.

L’épidémie de macronite, prévue pour durer cinq ans, et sans vaccin obligatoire, ne faisait que commencer. Notre élégante première dame se réjouissait d’avoir donné un nid chaud à son Macron. Allais-je parler de son élection grâce au fric ? Sans intérêt je trouve, pour toi qui vises plus haut.

De quoi donc te parler ?
des Kurdes qui s’emballent en Bretagne ? non, il y a trop de Kurdes pour qu’on s’en mêle bien que j’adore le goût des Kurdes.
De Chine et de Nippons ?
Et voilà que nous en sommes au numéro 3 et que je n’ai toujours rien trouvé.

Déjà, il faut un titre qui accroche, qui attire le lecteure. sinon, à quoi bon ? Ayant bien réfléchi, je pense que mon titre pourrait attirer Etienne, qui a vu la grande Chine et les petits Nippons, et qui pourra témoigner.

Oui, ce qu’il faut, dans un bon titre qui attire non seulement les lecteures du présent, mais aussi ceux du futur. Je ne m’occuperai pas des lecteures du passé, ils ne présentent aucun intérêt pour moi. Quoi que j’eusse aimé l’opinion de Victore Hugot sur mon article. Mais je ne pense pas qu’il fasse partie des lecteures de Riche Hoquet.

Voilà pourquoi j’ai donc choisi ce titre, parce qu’en dehors d’Etienne il pourrait intéresser 1 300 000 000 millions de Chinois, qui, voyant le titre, penseront « Ha ha, tiens, qu’est-ce qu’il peut dire à notre sujet ? »

Bin, je leur dirai « Il vous a bien niqués hin, notre plésident Macalong ! hahaha » Comment ça il nous a niqués ? Oui oui oui, il a bouffé le chien que Jin Ping lui avait refilé (avec Xi xienshang on est à tu et à toi, il m’appelle mon vieux 老家伙 et moi je l’appelle 集集 ).
Tu rigoles ! nous, on a bouffé le cheval, alors un chien contre un cheval, on n’est pas perdants, non !
D’accord ! Mais Macalong il vous a vendu des EPRet des usines de retraitement que vous êtes pas prêts d’avoir ! na na naireu.
Nan mais tu rigoleu ! c’est qui qui va les payer ? c’est toi ! avec les pénalités de retard... na na naireu. Hé, tu crois que nos dirigeants en Chine ils ont été formés à l’ENA ?
Ouébin pitite qu’ils ont été formés à Harvard et en France vos dirigeants, mais nous on a envoyé François Jullien espionner en Chine, aloreu.

Ah oui, François Jullien ? Et kicéça François Jullien ? Hébin François Jullien c’est un gars qui dit des choses tellement difficiles à comprendre que même en chinois on peut pas le traduire, alors tu vois.
Et il dit quoi ton François Jullien ? Ebin par exemple il dit que 没有文化同一性,让我们捍卫文化资源》几篇媒体报导文章
Mais c’est le contraire de ce que disent la vieille nonne bouddhiste bavarde et Balu Chong.
Ménon pas Balu Chong, Mélen Chong, Mélenchon je veux dire, vous me faites dire des conneries. Et la vieille nonne boudhiste, c’est qui ?
M’enfin, c’est Ni Gu La, votre président.
Mé, Nicolas n’est pas une vieille nonne bouddhiste bavarde, m’enfin. Faut payer pour l’écouter. Tandis que François Jullien, c’est gratuit, regarde, ni kan :

Voir en ligne : L’art de la guerre

P.-S.

Le meilleur usage que l’on puisse faire de la parole est de se taire.


9 Messages

0 | 5

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft