1851 / 2016 : Parallèle humoristique sur la répression étatique à Crest

Les méthodes et les discours ne changent guère...

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mardi 9 octobre 2018

Pour celles et ceux qui avait raté ça en 2016 lors de Nuit Debout et des résistances à la loi « Travaille ! » et son monde, voici une petite parodie ironique basée sur un texte répressif de 1851.

- Voir aussi Retour sur la Tour du Peuple et la loi « Travaille ! »

Version modifiée de 2016

Lettre du Conseiller de la Préfecture relative aux événements du printemps 2016
Le Conseiller de Préfecture en mission à Crest aux habitants

La Révolte a été contenue à Paris. Lyon est tranquille, le reste de la France est calme. Les finances publics sont plus élevés qu’ils ne l’ont été depuis 2012, le Travail renaît, les Affaires et la Croissance reprennent.
Malgré la Tranquillité et la prospérité que le Gouvernement réparateur et énergique du président Hollande a fait paraître sur tous les points, des hommes coupables, après avoir égaré nos Populations, nous avaient fait entrer en résistance.
Mais que les hommes de bien, les investisseurs et le MEDEF se rassurent : les anarchistes, grévistes, casseurs, bloqueurs... seront écrasés ; L’autorité veille et nos CRS, policiers et gendarmes sont admirables de bravoure et de dévouement. Joignez-vous à eux, vous tous qui avez au coeur des sentiments d’honneur et de patriotisme, et défendez la loi « Travail ». Tout citoyen doit être policier quand les barbares sont à nos portes et que l’Etat d’Urgence permanent est en vigueur.

Les graves événements nécessitent les grandes mesures. Je porte donc à la connaissance de tous d’après l’ordre formel du 1er Ministre Mr Valls. Tout insurgé pris dans une manifestation interdite ou mal encadrée, ou en train de désobéir, sera contrôlé, passé à tabac et arrêté ; ses foulards, sérums physiologiques, masques de protection et appareils photos seront confisqués, et la police détruira sans sommation les caméras des journalistes indépendants des médias amis du gouvernement et de l’Etat.

Par mon arrêté d’hier, j’ai interdit la circulation au-dessus de trois personnes spécialement le stationnement de groupes dans les rues. J’ai de plus ordonné la fermeture des cafés et autres lieux publics ; les mesures nécessitées par un début d’insurrection à Crest mené par des terroristes ne sont que temporaires, mais elles seront rigoureusement exécutées tant que durera le désordre et l’insoumission.

Crest le 8 juillet 2016
Eric SPITZ, préfet de la Drôme

Version originelle

(exposée dans la Tour de Crest)

Lettre du Conseiller de la Préfecture relative aux événements de décembre 1851 - 8 décembre 1851
Le Conseiller de Préfecture en mission à Crest aux habitants

La Révolte a été vaincue à Paris. Lyon est tranquille, le reste de la France est calme. Les fonds publics sont plus élevés qu’ils ne l’ont été depuis 1848, le Travail renaît, les Affaires reprennent.
Malgré la Tranquillité et la prospérité que le Gouvernement réparateur et énergique du président a fait paraître sur tous les points, des hommes coupables, après avoir égaré nos Populations, nous avaient fait prendre les armes.
Mais que les hommes de bien se rassurent : les anarchistes seront écrasés ; L’autorité veille et nos soldats sont admirables de bravoure et de dévouement. Joignez-vous à eux, vous tous qui avez au coeur des sentiments d’honneur et de patriotisme. Tout citoyen doit être soldat quand les barbares sont à nos portes.

Les graves événements nécessitent les grandes mesures. Je porte donc à la connaissance de tous d’après l’ordre formel du Ministre. Tout insurgé pris les armes à la main sera fusillé sur place.
Par mon arrêté d’hier, j’ai interdit la circulation au-dessus de trois personnes spécialement le stationnement de groupes dans les rues. J’ai de plus ordonné la fermeture des cafés et autres lieux publics ; les mesures nécessitées par la circonstance ne sont que temporaires, mais elles seront rigoureusement exécutées tant que durera l’insurrection.

Crest le 8 décembre 1851
Lechelle


Rien ne change, tout se transforme ?
A nous d’être inventives, de ne pas tomber dans les pièges des Pouvoirs, de sortir des sentiers battus, d’agir sur d’autres terrains inattendus.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft