18 mai : prise de parole contestataire au conseil 3CPS à Crest

Contestation du projet de centre aquatique tel qu’il est imposé par certains élus

par Collectif 18 mai.
Mis à jour le dimanche 28 mai 2017

JPEGJeudi 18 mai 2017 avait lieu à la mairie de Crest une réunion du conseil de la communauté de communes 3CPS, visant notamment à relancer le projet de centre aquatique porté par H. Mariton et ses soutiens.

Un collectif d’habitant.e.s de la vallée, en colère face au fait que ces élus s’obstinent à tenter d’imposer leur projet aberrant et ruineux (malgré l’opposition de nombreux.ses habitant.e.s) en se servant des rouages non-démocratiques des institutions, a décidé de prendre la parole et de perturber cette réunion de conseil communautaire.

- Voici le texte qui a été lu en début de réunion par une quinzaine de personnes, suivi d’un petit compte rendu de l’action :

Mesdames, messieurs,

En ce jour de réunion, nous, regroupement varié et multiples d’habitantes et d’habitants de la vallée de la Drôme, avons décidé de prendre la parole vu que nous n’en avez par ailleurs que faire.

Nous tenons ici à vous dire notre opposition au projet de centre aquatique tel que vous l’avez monté et décidé entre élus, sans aucune concertation réelle avec la population, juste quelques écrans de fumée de ci de là qui ne trompent quasiment personne...

Notre opposition porte non seulement sur la taille du projet, son coût démesuré qui va plomber les finances de la communauté de commune pour de longues années, empêchant les investissements futurs, mais aussi sur votre démarche autoritaire et unilatérale qui ne tient absolument pas compte des oppositions, des pétitions, des manifestations, des propositions de projets alternatifs plus adaptés comme ceux proposés par le collectif PLOUF.
Sachez que nous ne sommes pas contre envisager une piscine, bien au contraire, notamment pour l’apprentissage de la natation. Par contre, cautionner votre projet touristico-pharatonique inutile et imposé, hors de question !

Depuis peu, avec ce choix de nouveau terrain d’implantation, agricole, notre combat se porte également sur la sauvegarde de ces terres nourricières, chaque jour un peu plus bétonnées.
Doit-on vous rappeler que l’équivalent de la surface agricole d’un département disparaît tous les 7 ans sous le béton ?

Alors mesdames, messieurs, aujourd’hui nous avons décidé de ne plus vous laisser faire, de ne plus nous laisser mener en bateau, et c’est pour cette raison que nous ne vous laisserons plus débattre et discuter tant que vous ne prendrez pas en compte l’opposition à ce projet, qui est massive dans la vallée, et tant que vous ne montrerez pas des signes et des actions concrètes pour un retour de la démocratie, du pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple au sein de la 3CPS.

Les élus n’ont pas daigné nous laisser lire le texte, nous avons donc du désobéir.
Nous avons du forcer la voix à plusieurs pour couvrir les cris et le tapage... de certains élu.e.s et d’une partie du public présent.

Notre texte a aussi été distribué aux élus, certain.e.s l’ont déchiré.

Un peu plus tard, après un temps de calme (durant lequel certains élus se sont empressés d’appeler les forces de gendarmerie), une 2e tentative de lecture a été proposée, elle fut elle aussi refusée et en partie couverte par les cris de certains.
Ensuite nous nous sommes retirés tranquillement.

De nouveau, nous avons donc assisté au mépris d’une bonne partie des élus de la 3CPS qui n’acceptent pas la contradiction et qui persistent dans leur vision autoritaire et unilatérale du débat démocratique. Nous leur souhaitons de bien en profiter, son temps est compté !

Un peu plus tard, nous avons pu apercevoir 3 voitures de gendarmerie et des gendarmes en faction devant la mairie.


2 Messages

  • 18 mai : prise de parole contestataire au conseil 3CPS à Crest Le 22 mai à 17:05, par Camillep

    Il paraît que les gendarmes (appelés à la rescousse par un élu de Crest) qui ont accouru avec 3 voitures, dont une de Valence, étaient mécontents d’avoir été dérangés pour rien.
    Ils ne comprenaient pas qu’on les appelle pour de petites perturbations dans une réunion ouverte au public.

    Répondre à ce message

  • 18 mai : prise de parole contestataire au conseil 3CPS à Crest Le 1er juin à 17:42, par Camillep

    Un article qui confirme les ravages de l’urbanisation qui détruit des terres agricoles, et ça s’accélère en 2016 :
    http://mediascitoyens-diois.info/20...

    à Crest, en plus du méga projet de centre aquatique, on voit un lotissement en train de se faire aux Sétérées, et une nouvelle zone artisanale bientôt à côté de l’espace St Jean (Valernes)...
    à quand des mesures pour freiner drastiquement les maisons individuelles ?
    N’y a t-il pas moyen de mieux utiliser les friches et zones artisanales existantes au lieu d’en bétonner toujours de nouvelles ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Version imprimable de cet article Version imprimable
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft